S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Paganizer - "Carnage Junkie"

Paganizer - "Carnage Junkie"
chronique Paganizer - Carnage Junkie
7/10 0

écouter "Just Here Rotting"


Acheter Paganizer Carnage Junkie sur Amazon

CD album CD album (50:15)

 

Année : 

2008

 

Tracklist :

1. Death Plain and Simple
2. Among the Unknowing Dead
3. Alone in the Morgue
4. Blunt Blade Surgery
5. Just Here Rotting
6. Grinded And Exiled
7. Heal Not Your Wounds
8. Carnage Junkie
9. Sweet Decay
10. Mummified Alive
11. The Rope Tightens
12. The Cadaverous
13. Massdeath Maniac (Bonus track)
14. Born to be Buried Alive (Bonus track)
15. The Morbidly Obscene (Bonus track)
16. Army of Maggots (Bonus track)
17. The Festering of Sores (Bonus track)

 

Label : 

Vic Records
Dans le même style :
Demiurg - Slakthus Gamleby
Cela fait 10ans que Paganizer est totalement dévoué au bon gros Death-old-school, il en est d’ailleurs l’un des rares représentants européen. Pour « Carnage Junkie », leur sixième album, les suédois n’ont pas changé leur recette qui a fait mouche jusque ici: simple, direct, brutal et efficace. Pour cet opus Paganizer a de nouveau fait appel à Dan Swanö (ex-Edge of Sanity, Bloodbath , Katatonia …) qui avait déjà produit « Dead Unburied » en 2002, les quatrième et cinquième albums ayant étaient produit par Miezco Talarzcyk (Nasum -R.I.P).

Comme je le disais plus haut, le style des suédois frappe par sa simplicité: pas de fioritures, pas de solos et des changements de tempos qui restent exceptionnels. Il faut dire qu’on doit la composition de cet album à un seul homme: Roger "Rogga" Johansson, qui a enregistré à lui seul la voix, les guitares et la basse. On reste dans la grande tradition du Death 90’s, dans la ligné de Morbid Angel : on alterne donc entre des blasts (qui n’ont rien de spectaculaires) et des tempos assez modérés… Nous vous attendez donc pas à de grandes surprises polyrythmiques sur ce « Carnage Junky ». Mais ne vous y trompez pas, le batteur balance un jeu carré et efficace, juste ce qu’il faut pour agiter les cervicales.
Côté riffs c’est assez redoutable, on a à faire à une vrai machine de guerre ! A propos de guerre, certains des passages les plus lourds (comme sur « Death Plain and Simple » ou « Alone in The Morgue » par exemple) me rappellent les guerriers de Bolt Thrower avec ces riffs d’une efficacité écrasante.
La voix est également tirée de la bonne vieille époque où Dismember et Grave faisaient la loi en Suède ! Les growls de Roger Johansson auraient d’ailleurs tout a fait pu se retrouver sur le « Into the Grave » de ces derniers. Bien que certains passages fassent plus référence au Black metal à la Marduk, ce qui amène des ambiances plus glaciales, voire malsaines !

Pour ce qui est de la production, Dan Swanö nous offre un son vraiment Thrash metal et old-school sans délaisser la touche moderne qu’apporte la technologie actuelle. Il faut dire que niveau production on peut faire confiance au bonhomme qui a quand même également produit des albums pour Nasum, Opeth, Diabolical Masquerade et j’en passe…
Cet album a été réalisé en 2006 mais il n’est sorti que fin 2008 (à cause de problèmes financiers du label Vic Records), de ce fait 5 bonus tracks ont été ajoutées sur les premières versions pour compenser le retard !

« Carnage Junkie » est donc un très bon album de Death metal old-school, ne vous attendez pas à des envolées techniques, ou quoi que ce soit de virtuose car vous n’en seriez que déçus… Les fans du style y trouveront leur compte sans problème ! Si vous êtes amateur de Morbid Angel, Grave ou Edge Of Sanity jetez une oreille sur ce disque !
photo de Domain-of-death
le 05/08/2009

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

RUSSIAN CIRCLES à l'Aéronef à Lille le 26 mai : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Toehider - Not Much of a Man

Évènements