Paganizer - Land Of Weeping Souls

Chronique CD album

chronique Paganizer - Land Of Weeping Souls

Souvent conspuée par les Trous, la bande de Roger (mais on dit Rogga, ça fait plus badass) Johansson déçoit pourtant rarement, en réalité.

 

« Générique !!!!! » hurlent les détracteurs du Suédois hyper actif. Pourtant Paganizer est vite assez reconnaissable pour qui possède quelques albums de la horde et notamment le bon Into the Catacombs (2011). Ainsi, le timbre de grunt est un sérieux indice et le riffing graisseux une caractéristique redondante pour identifier Paganizer parmi les formations nostalgiques du death oldschool.

 

Ce doit être le côté outsider qui déplaît à certains, je pense. En effet le combo n'a jamais sorti de chef d’œuvre absolu ou révolutionnaire. Il n'a pas cette prétention d'ailleurs. Juste celle de vouloir bourriner comme du Grave et du Bolt-Thrower ...

Euh... quel sacré déconneur ce Rogga !!!

 

En fait, la réalité du combo se résume juste à enquiller les titres brutaux, ne déviant jamais d'une route pavée d'une rythmique bombardier. Et c'est déjà respectable.

Pas de surprise, pas de déconvenue non plus, c'est véloce quand ça thrashouille sur les entournures ("Dehumanized"), ça débite quand un peu d'atmosphère gluante apparaît ("The Buried Undead") avec option Hellraiser à l'appui ("Your Suffering Will Be Legendary"). On sent même un poil de gniak keuponne patauger gaiement ("Prey To The Death"). 

La simplicité des riffs n'a d'égale que leur primitive puissance. La durée est limitée et empêche donc la lassitude.

Alors pourquoi bouder notre plaisir en se la jouant snob ?

 

Ce Land Of Weeping Souls est un bon album pour les mois d'été propices aux revivals de tout poil. Ce sera toujours mieux que se farcir le dernier teub estival de Rihanna Perry ft. Dj Guetta.

Et si vous l'écoutez en automne, il passera aussi crème, une fois que celle à bronzer sera remisée.

photo de Crom-Cruach
le 28/09/2017

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 28/09/2017 à 18:24:53

Typiquement l'album sympa à chroniquer, mais sur lequel on ne cramera pas trop de thune...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/09/2017 à 21:02:39

J'ai jamais dit qu'il fallait l'acheter. On peut aussi le pi... euh le vol... euh... comme on veut quoi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

The Bronx - IV
Chronique

The Bronx - IV

Le 02/04/2013

Melvins - Joe Preston EP