Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Pg.lost - "Versus"

Pg.lost - "Versus"
chronique Pg.lost - Versus
8/10 0

écouter "Full album"

Acheter Pg.lost Versus sur Amazon

CD album CD album (54:00)

 

Style musical : 

Post-rock

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

1. Ikaros
2. Off The Beaten Path
3. Monolith
4. Versus
5. Deserter
6. Along The Edges
7. A Final Vision

 

Label : 

Pelagic records
Dans le même style :
Pelican - Ataraxia/Taraxis

Comme on s'était plutôt bien emmerdé sur "Key", apprendre que Pg.lost sortait un nouvel album n'avait rien d'excitant et était donc une nouvelle bien vite oubliée.

Il n'en sera pas de même pour le successeur de "Versus".


Pour expliquer une telle réussite, il convient de lancer une théorie en tenant des propos bourrés de clichés limite racistes bien que positifs.

"Si cet album est aussi bon, c'est grâce à l'intelligence scandinave du groupe" 
-Garder le bon. L'améliorer. 
-Identifier les ratés. Les effacer.
-Innover.

 

Sans se défaire de son style post-rock-instru, le groupe voit plus large. 
Toujours muet (enfin presque, j'y reviendrai), les instruments parlent et sont cette fois touchants, inattendus et réussissent à donner l'impression d'un véritable dialogue entre eux.
Les guitares endossent particulièrement bien ce rôle et offrent des titres épiques grâce à un jeu mélodique vraiment fin.
En reprenant le principe de boucle à la Russian circles sur certains morceaux, en jouant le contraste  arpège léger, riff lourd et grésillant : les guitares offrent bien des facettes et sont complémentaires. Un jeu  flagrant sur "Versus" où s'opposent des sons aussi écrasants qu'aériens.

Des guitares qui se reposent sur une bonne basse ronde, une batterie qui ne joue pas qu'en finesse et ...surtout, un synthé qui sait se rendre incontournable.


La base rythmique sort un travail très fouillé, avec des variations à l'image de cette musique où tout peut varier, virer, virevolter ou simplement planer.

Lorsqu'il s'agit de poser une ambiance, Pg.lost fait appel au synthé. On peut alors repenser à ce qu'a fait Maserati avec ce son aussi néo-rétro que post-rock avec la pose d'une nappe sonore ambiante (le magnifique "Monolith").


Le groupe sait donc être à la fois calme, tranquille, mélodique et explosif après un crescendo lent, progressif...car c'est là la plus grande qualité du groupe : il ne se presse pas sans trop s'attarder.

Les sens de la mesure et de l'équilibre se retrouvent dans chacune des compositions : jamais lourdes, jamais assourdissantes, ni bordéliques ou difficile à suivre. L'univers du groupe se construit avec finesse sans proposer de titres fleuves : entre 6 et 8:30 minutes pour 7 morceaux parfaitement identifiables et personnalisés.
On peut être à la fois ballotté par un univers léger, plus mélancolique et se sentir secoué par des passages plus hachés, presque "violents" ("A final vision") : Pg.lost a cette faculté à toucher son auditeur, notamment grâce à un son bien pensé et des instruments bien mis en valeur.
 
Cette habileté n'existait pas chez Pg.lost sur "Key", alors qu'elle explose aux oreilles pendant ces 50 minutes. Le groupe a appris à se sortir de son post-rock sympathique et peu perturbant d'antan. La meilleure preuve étant encore de voir le charme opérer en live, notamment sur cette vidéo, sur laquelle on découvre que le groupe n'est pas si muet (à partir de 3min) : les suédois réutilisent, réinventent avec tous les outils à leur disposition. 
Une quasi-perfection où tout est millimétré, bien pensé, presque technique voire chirurgical tout en y mettant du coeur. Le genre d'album qui te fait dire de manière béate une évidence que l'on a tendance à oublier : c'est beau la musique.

 



 


 

photo de Toukene
le 14/02/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Luke Kelly - Hooligans

Évènements

BIG BUSINESS + WHORES. + CLOSET DISCO QUEEN au Ferrailleur à Nantes le 22 avril 2017 6:33 : Asylum picture show 2.0 avec ACYL et Malemort Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafThe Exploited + The Casualties + CODE RED @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 16 avril 2017Tournée DUCK TAPE mars / Avril 2017Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse