S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Planes Mistaken For Stars - "Prey"

Planes Mistaken For Stars - "Prey"
chronique Planes Mistaken For Stars - Prey
9,5/10 0

Acheter Planes Mistaken For Stars Prey sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (36:25)

 

Style musical : 

rock alternatif / post-hardcore

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

Dementia Americana
Til' It Clicks
Riot Season
Fucking Tenderness
She Who Steps
Clean Up Mean
Black Rabbit
Pan In Flames
Enemy Blinds
Alabaster Cello

 

Label : 

Deathwish Inc
Dans le même style :
Daria - Impossible colours

Pas loin d’Anvers, il existe une minuscule station-service dans laquelle trône fièrement une pyramide de cannettes de Jupiler, infectée par la vapeur huileuse de frites immondes. Devant cette station, il y a quelques camionneurs et des poules qui se baladent, picorant les fins de clopes et miettes de beignets. Les chiottes n’ont pas été nettoyées depuis plusieurs jours ; on y stocke également quelques caisses de Jupiler. C’est dans cet espace (tout à fait réel) que Planes Mistaken For Stars m’a projeté et abandonné, des larmes jaillissant d’une veine fraîchement ouverte, ou peut-être une plaie béante sous l’œil droit - je ne m’en souviens plus -, dix ans presque jour pour jour avant la sortie de Prey. C’est moche, j’étais sale, ils étaient glauques. La faute à Mercy, excellent album sorti en octobre 2006, et à son phénoménal dernier titre, l’introspectif et amer « Penitence ». A cette époque (bien plus qu’à ses débuts), Planes Mistaken For Stars intimait cet imaginaire poussiéreux, un peu malsain, salement brut, déjà touchant, et nous envoyait vers le coin le plus paumé du Midwest, ou de la proche campagne d’Anvers. Aujourd’hui, on comprend ce qu’était Mercy : une ébauche.

 

 

Depuis octobre 2016, Prey fait sauter la cicatrice. La douleur est aujourd’hui particulièrement salope, parce qu’elle nous surprend (on a longtemps cru que le groupe était définitivement mort), parce qu’il y a quelques années nous pensions en avoir fini avec elle, parce qu’elle suinte : elle est plus profonde, à la fois plus électrique (la première minute folle de « Dementia Americana ») et plus intime (les 5 minutes qui suivent, sur le sublime « Til’ It Clicks »). Elle est plus tenace et majestueuse. En jouant dans Wovenhand, en chantant pour Hawks And Doves, en vieillissant, ces musiciens ont acquis le don trop rare du song-writing pur, et atteint un nouveau palier émotionnel. Dans le fond, Prey confirme le méli-mélo de sous-catégories musicales,  fils bâtard d’un post-hardcore rugueux et fossilisé (le meilleur), d’un rock frontal et désespéré, au bord du grunge et d’un emo sordide (pas l’emo auquel vous pensez : l’autre). La forme et la matière sont celles d’un diamant brut, ultra-aiguisé. Peu importe l’odeur de vomi séché, de tabac froid ou d’alcool fort, peu importe la boue sur les baskets déchirées et l’allure de redneck, elles sont portées par quatre orfèvres de la musique.

 

 

L’hypersensibilité est tout à fait scientifique : on agit, réagit et interagit en abattant la plupart de ses réserves. Qu’on choisisse d’intérioriser ou de tout laisser exploser, on le fait fiévreusement, peut-être démesurément. On peut y voir une exagération des sentiments ; il s’agit d’une sincérité totale. Empathie, tristesse, haine, détresse, peur, amour et surtout mélancolie y sont sublimés.

 

L’hypersensibilité de Planes Mistaken For Stars prend simultanément toutes ces formes. A l’image de cette voix, qui a pris une ampleur folle, Prey développe 36 minutes d’une rare intensité, fiévreuses, tumultueuses, rugueuses. Tu pleures en te pétant la nuque ou tu te déboites en chialant. En ce sens, Prey est un disque éprouvant. Un disque qui remue, dans tous les sens du terme.

 

photo de Alexis
le 16/12/2016

Note des commentateurs : 9/10 (sur 1 votes)

Commentaires

gulo gulo

Sa note : 9/10

gulo gulo le 16/12/2016 à 13:58:59

Ouep.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Bouncing souls - The gold record

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018