Plebeian grandstand - The vulture's riot

Chronique Maxi-cd / EP

chronique Plebeian grandstand - The vulture's riot

Attention, nous avons ici affaire à du très très bon, un gros coup de cœur de ma part, que j’espère vos oreilles apprécieront autant que les miennes ! La scène « hardcore » (au sens très large) française regorge décidément de groupes au talent et à l’efficacité que nos confrères ricains ou suisses viendraient presque a envier ! Venant de Toulouse, nos gaillards distillent avec brio un savant post-hardcore riche et intense et lorgnant (parfois) vers le chaotique et (souvent) vers le dissonant. Et le tout avec la french-touch (si j’ose dire) L’affiliation aux Time To Burn, Celeste, I Pilot Daemon, Llorah, Metronome Charisma, Comity et consorts est évidemment facile, mais je me permet de mettre Plebeian Grandstand dans ce grand panier qu’est devenue le hardcore moderne français. Car quand la quand la qualité a la fois des compositions et du son est au rendez-vous pourquoi se priver de classer ces groupes frenchies dans un carcan synonyme de valeurs sûres ? Et bien moi je ne m’en prive pas en vous disant purement et simplement que cet album est réussi de sa première à sa dernière minute ! A la fois variés, intenses et prenant aux tripes, les 6 titres de cette galette nous plongent bien dans l’univers torturé et abrasif du combo; tout comme leur son, à la fois goudronneux et incisif comme on aime. Des guitares criants a l’unisson dissonances et balançant avec urgence riffs sur riffs, une basse ronflant son désarroi et battant le fer avec une batterie bien présente et jouissant d’un son parfait pour le style…que demander de plus lorsqu’on écoute ce chant qui vous donne la chair de poule ?! Si vous me demandez « Plebeian Grandstand, nouvelle révélation-figure du post-hardcore hexagonal ? » je vous dis oui, et mille fois oui ! La puissance de ses morceaux égal la subtilité de ses passages plus posés et si certaines parties nous font pensées a tel ou tel groupe, on s’en fout car c’est juste du bon son qu’on a dans les oreilles. Et peu importe les influences, les ressemblances, Plebeian Grandstand est à l’image de cette scène française: exceptionnelle et unique tant elle est mère de groupes intéressants et agréables à écouter... Juste sans se poser de questions, mettre son skeud dans le lecteur et apprécier chaque seconde d’un morceau, c’est bien de cela dont il question, se faire plaisir, et « The Vulture Riot » nous en apporte sans prétentions et sans artifices. La classe.

photo de Viking Jazz
le 13/06/2008

5 COMMENTAIRES

sepulturastaman

sepulturastaman le 13/06/2008 à 11:15:33

Si tout l' album est semblable aux morceaux en écoutent sur leur myspace ; ça passe carrément bien. De ce que j'écoute je trouve pas que ça révolutionne le post-hardcore ça me fait plutot penser à du "screaming emo" façon Gameness.

Biflam

Biflam le 14/06/2008 à 12:42:06

En effet !! ca donne bien envie d'écouter cet album en entier :) ca black !

mat(taw)

mat(taw) le 14/06/2008 à 18:25:26

vu en live mercredi dernier avec vengeance, ça bute ce truc.

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 15/06/2008 à 12:07:40

veinard Mattaw ! j'ai découvert Vengeance il y a quelques jours ca dématte bien aussi !

Pidji

Pidji le 19/06/2008 à 16:13:09

Faudrait que je m'écoute ça moi

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements