Radio Moscow - 3 and 3 quarters

Radio Moscow - "3 and 3 quarters"
chronique Radio Moscow - 3 and 3 quarters

 

Radio Moscow c'est avant tout Parker Griggs et ce depuis le début.
D'ailleurs les débuts se passent en 2003-2004 dans son garage. Entouré d'instruments Parker enregistre seul son premier album "3 and 3 quarters" et dessine même la pochette. Un objet qui n'est jamais sorti au grand jour...jusqu'en 2012. A cette époque, il évite les boutons d'acné en se rasant, Parker n'a que 18 ans et déjà un sacré talent.
 
Toujours amoureux de ce rock-blues des 70's, la version hybride de Radio Moscow est tout de même brutale. Le chant est parfois parlé, souvent forcé, beaucoup de phrases s'achèvent sur des cris. 
Parker utilise souvent le couronne de cymbales ou l'orgue 70's qui traînent au fond de la pièce, mais surtout on le sent, il s'éclate, s'emballe parfois en les utilisant à tout-va.
 
Le son est moyen, tant pis, tout cela est fait avec peu de moyen, c'est brut, roots et ses compos, bien qu'un peu pauvres parfois se marient bien avec ce son.
Le rock'n'roll prend souvent ses droits et la guitare parle avec lui. La batterie est sauvagemment frappée, mais ne parlons pas de ce son.
 
Au milieu de ce fracas des passages assez intéressants, mais dans l'ensemble on s'amuse d'entendre le besoin du musicien de sortir toutes les idées qu'il a...en même temps.
La guitare subit son emportement et les soli partent dans tous les sens.
 
Au bout de 32 minutes on finit cet album extenué. Parker a mis tout ce qu'il avait, et c'est plus qu'on ne peut recevoir. Mais comme cela est fait avec sincérité, difficile de lui en vouloir. Par contre, cette sortie hors du temps ne trouvera que les faveurs d'un public fan de la scène et tout particulièrement du bonhomme.
Les autres iront logiquement chercher quelque chose de plus accessible et tout de même mieux écrit.
photo de Tookie
le 15/09/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019