Radius System - Almost nothing

Radius System - "Almost nothing"
chronique Radius System - Almost nothing
Aprés avoir marqué l'année 2008 avec Escape Restart, Radius System a annoncé un revirement particulier : les concerts étaient abandonnés et le groupe s'est amusé à faire des remixes d'autres artistes.
Ce dernier procédé est (personnellement) très agaçant et parfois signe d'un manque de créativité.
Far from thruth qui ouvre cet ep fait tout de suite taire les mauvaises langues. D'une qualité largement égale aux compositions issues de Escape Restart, le charme opère rapidement balancé par des riffs inspirés et un jeu de clavier hypnotique.

Dans un tout autre style, plus soporifique (dans le sens premier et médical du terme), Easter (Part 2) calme le jeu par trois minutes ambiantes, peu passionnantes mais en rien désagréables. Une énergie contenue pour finalement exploser sur Present Perfect, qui s'envole vers un morceau faisant un mix entre Deftones et Oceansize. On a rarement entendu Radius System ainsi..et c'est un plaisir !! Un morceau étonnant, inattendu et complet.
Une belle clôture avant d'aborder l'exercice des remixes.

Tout d'abord Machine Gun de Portishead...et il faut avouer que cette version fait gagner en intérêt ce titre mollasson d'un album décevant.Une chanson revisitée qui suscite en tout cas un réel intérêt.
Les fans des expérimentations électros seront aux anges en écoutant le remix signé PRElence d'une chanson de Radius System, on accroche ou pas...

Revoir Radiohead était osé, mais le groupe anglais l'avait proposé...et finalement le résultat ne détruit rien, il transforme sans recréer. Quant au dernier morceau il est un titre de I'm from Barcelona et là on comprend l'intérêt du remix. Ce morceau tout comme Portishead gagne en consistance. Bien qu'à la base agréable, Music killed me prend une teneur plus ambiante planante...très appréciable.
Si Radius System participe au principe de dénaturation de certains morceaux, il ne détruit pas sans recréer...ou ne fait que revisiter sans rien abîmer.

Un ep qui démontre encore une fois la formidable démarche de ce groupe. De la musique gratuite : et encore un véritable plaisir de passionnés.
photo de Tookie
le 05/03/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019