Rakel Traxx - Dirty Dollz

Chronique CD album (44:00)

chronique Rakel Traxx - Dirty Dollz

Après un bien bon Bitches Palace , en 2011, on n'a pas trop eu de nouvelles des Marseillais ; un single en 2012 et depuis on attend !

 

Ou on attendait car voici venir ce Dirty Dollz... Rakel Traxx avait bel et bien enregistré ce deuxième album en 2012 mais divers changements de bassiste ont retardé la sortie jusqu'à cette fin 2016 !

 

S'ils se réclament de Mötley Crüe, Poison ou Pretty Boy Floyd, les Marseillais mettent aussi une énergie et une hargne dans leur glam qui montrent des velléités plus métalliques. Toutefois c'est un tout petit peu moins le cas sur ce 2ème album avec des titres qui sont plus dans glam pur que dans l'énergie (« I need your love tonight », « Cry and Die » qui tire vers le hard FM ou encore la ballade « Drugs to kill your mind »). On notera aussi que la new wave reste dans l'ADN de Rakel Traxx même s'il faut y voir un élément qui n'influence que peu la musique du groupe tout en étant présent. Ici on retrouve ça sur certaines sonorités de l'excellent « Lady got a gun » (avec un je ne sais quoi du « Tainted love » de Soft Cell couplé à du Marilyn Manson). À un autre côté du spectre musical on retrouve des traces de thrash (à dire 3 fois à haute voix) dans « I Need you Honey ».

 

L'album est truffé de refrains aussi simples qu'efficaces comme les « Oh oh oh » de l'enjoué « Red n'Hot » ou les « Hey !!! Hey !!! » du titre du même nom. Mais même les refrains basés sur autres choses que des onomatopées fonctionnent très bien et entrent profondément dans le crâne.

 

Rakel Traxx même s'ils ont pris leur temps pour sortir ce deuxième album nous proposent un disque de glam hautement énergique et efficace... Ils n'inventent pas la corde de guitare à couper le beurre mais gardent ce côté pêchu et efficace que demande le genre et nous présentent un album de glam hautement recommandable.

photo de Papy Cyril
le 22/12/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements