S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Redback - "Redback"

Redback - "Redback"
chronique Redback - Redback
6.5/10 0
Acheter Redback Redback sur Amazon

CD album CD album (38 minutes)

 

Style musical : 

Rock n

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

01. Redback
02. The Drowned Man
03. Spit Out
04. Kill Kill
05. Yellow Cake
06. The Answer
07. Jennifer
08. Mother's Fight
09. Shakershooter
10. Deep In Down
11. Rock It Loud
12. Neither
13. Let Me Go

 

Label : 

GPS Prod

groupe Redback
Redback

Chroniques :

Redback (2007)
Dans le même style :
No Faïence - S/t (EP)

Redback c'est Motörhead...version puceau.

Les Ramones...avec des membres encore vivants.

 

Quand on sort un album de ce type en 2007 il ne faut pas être surpris de lire qu'on ne fait pas dans l'originalité.

Pour faire court, tout ce qu'on entend dans cet album est archi-connu, ne dépassera sans doute pas le stade du café-concert pour des mini-tournées foireuses devant plus de mecs bourrés et de potes que d'inconnus curieux.

Et alors ?

 

Cet album est celui de la passion, avec ses qualités et ses défauts :

 -Du vu/revu comme on aime, bien que l'on connaisse aussi bien que les musiciens la tournure de chaque morceau. Avec une introduction cliché, on voit le bouseux américain en salopette, chapeau de paille dans son fauteuil à bascule buvant un tord-boyaux dans une bouteille marquée XXX.

 -Un plaisir hyper-communicatif. Ce cd est conducteur de bonnes ondes rock'n'roll...

 -On a une production plutôt propre, avec des guitares toutes cordes en avant et un chant à l'accent anglais un peu étrange.

 -Des morceaux plutôt courts (4 min grand maximum) qui ne prennent pas des chemins sinueux pour délivrer des idées simples sentant la houbleur (sueur et houblon mélangés).

 

Pour faire court, malgré toute la concentration du monde, le sérieux du chroniqueur, il n'y a absolument rien à retirer de ce Redback : musicalement on peut parler d'un southern punk'n'roll...pour paraître pompeux. Dans le chant un Lemmy sans whisky pré-pubère (qui a quand même de belles prédispositions au genre). Inutile donc de s'étendre plus longuement sur une question vite réglée :

Cet album est un objet sympathique de 13 pistes pour 38 minutes, rien de plus, rien de moins.

photo de Toukene
le 29/07/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Vista Chino - Peace

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017