Regret - Self Titled 7''

Regret - "Self Titled 7'' "
chronique Regret - Self Titled 7''

Je veux bien convenir du fait que le HxC d'aujourd'hui est protéiforme.

Pourtant, selon moi, le genre ne doit pas se faire trop tortueux et parler aux bides avant de converser avec la tête. Les Anglais de Regret ont alors choisi une voix so british et toute personnelle pour cracher cette violence obligatoire.

Intense et viscéral, ce premier 3 titres débute de façon très convenue, exposant un beau son de basse bien rond et un batteur déjà très efficace. Le chant hurlé, un peu en retrait, et les chœurs l'accompagnant, séduisent mais pas plus qu'un truc moderne, ambiancé et rondement troussé comme une foultitude d'autres combos.

Mais quand la machine du combo s'emballe en D-Beat, balançant du riff de crustie hystérique, on sent le fantôme de Behind The Enemy Line pointé sa verve vengeresse.

Et là on y revient, en se repassant le break qui (vous savez) peut tout changer.

Regret convoque ainsi sur ses intros une certaine retenue pour mieux exploser et exposer son Punk HxC postillonnant ayant bouffé aussi du Discharge. Un grosse dose de Metal de méchant prépare aussi le final Poum Tchouka du merveilleux "Papered Prophet".

"Unarmed Civilian" paraît alors issu du monde de la routine mais la sauvagerie s'exprimant juste après 2 minutes de lourdeur survolée d'un lead tendu, plonge directement le groupe dans le chenil des jeunes pitbulls à suivre.

 

Regret possède, d'entrée, suffisamment de personnalité et de référence pour séduire et brutaliser un auditoire de gourmets.

photo de Crom-Cruach
le 06/12/2018

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements