S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ringworm - "Snake Church"

Ringworm - "Snake Church"
chronique Ringworm - Snake Church
8,5/10 0

écouter "Snake Church"

Acheter Ringworm Snake Church sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Crossover Thrash HxC

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

1. Snake Church
2. Brotherhood of the Midnight Sun
3. Fear the Silence
4. The Black Light of a Living Ghost
5. Destroy or Create
6. Shades of Blue
7. Innocent Blood
8. The Apparition
9. Believer
10. The Razor and the Knife
11. Angel of War
12. Temple of the Wolves
Bonus Tracks
13. Iron Fist
14. Poison

 

Label : 

Relapse Records
Dans le même style :
Power Trip - Nightmare Logic

Après un bon Hammer Of The Witch en 2014, les Ricains de Ringworm viennent encore une fois nous démontrer, pour leur deuxième plaque chez Relapse, que leur grosse patouille de Metal de bourrin total vaguement HxC est absolument ravageuse niveau efficacité.

 

Ici, il n'y aucun moyen reprendre son souffle, le titre éponyme nous lamine d'entrée, après la ptite intro lugubre qui va bien.

L'ombre dantesque d'Integrity est encore bien présente, surtout sur le chant cathartique. Mais aussi concernant le son de basse, très typé. Les breaks les plus lourds sont aussi un bon renvoi au monstre de Dwid Hellion. Ainsi que les paroles, un vrai manuel titré « L'Apocalypse pour les Nuls ».

Normal en fait, quand on sait, par exemple, que John Comprix et Blaze Tishko sont passés d'un combo à l'autre. Sans demeurer dans aucun des deux groupes, toutefois.

Le reste c'est Ringworm.

Les mecs ne sont pas des débutants.

Le reste est une simple boucherie, donc.

Avec une magnifique pochette.

Avec une prod un poil trop clean, certes, aussi.

 

Les riffs thrashy en mode cavalcade sans pitié, les duels de six cordes et les envolées de solos inspirés forment une quasi constance tout au long de la plaque.

Mêmes si le flippant et slayerien, dans ses leads, "Shades Of Blue" me fait mentir. Ecrasant et malsain, collant aux feuilles de choux comme un hamster à une tondeuse à gazon. Du Slayer, on en trouve encore sur l'intro de "The Apparition".  Qui n'aime pas Slayer de toute façon ?

On dirait que les mecs mettent un point d'honneur permanent à se faire plus méchants la seconde d'après. C'est particulièrement vrai sur les chœurs et le travail de destruction militarisée opéré par la batterie. On est dans l'intensif donc : le job mettant la sueur aux aisselles sur fond d'orgues de Staline.

 

Pourtant, Snake Church est très peu redondant malgré son côté vachard permanent. Il agit un peu comme un terrorisme qui changerait régulièrement de mode opératoire.

Certains pourront toutefois déplorer une formule répétitive tellement elle est épuisante sur douze titres. Pourtant l’album est court. Donc : arrêtez de vous plaindre.

Surtout avec deux bonus tracks aussi appétissants.

 

Par son manque totale de compromission et de prétention autre que celle de démonter la face, Snake Church est une ostéoporose auditive.

Il vous bouffe l'oreille jusqu'à l'os.

photo de Crom-Cruach
le 28/03/2017

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

daminoux

Sa note : 8/10

daminoux le 28/03/2017 à 13:24:46

Ringworm ou le ACDC du holy terror. ils ne sortent jamais l'album du siecle mais toujours de bon album si seulement integrity pouvait de mème.

gulo gulo

gulo gulo le 29/03/2017 à 08:00:35

J'ai lâché le groupe par lassitude en pente douce depuis deux albums, et donc écouté celui-ci de façon assez désinvolte, du coup je percute seulement avec ta remarque : les deux dernières pistes sont des reprises de Motörhead ??

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 30/03/2017 à 21:58:15

Deux bonus de la Deluxe version (ridicule appellation) : Iron Fist est bien une reprise de Mötorhead mais le second titre n'est pas le Poison de Lemmy. Ou alors j'ai du saucisson dans les pavillons.

gulo gulo

gulo gulo le 31/03/2017 à 07:59:36

C'eût été trop beau pour être vrai, d'un côté, mais d'un autre, venant de ces Motörhead (ou AC/DC) du holy terror, ça m'aurait paru assez merveilleusement logique, d'ailleurs à sa façon Human Furnace a la voix aussi glaireuse que feu-Lemmy.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/04/2017 à 10:01:47

Après question au groupe : ce Poison là est celui de Venom.

daminoux

daminoux le 03/04/2017 à 08:38:31

maintenant je comprend pourquoi ça ne me parle pas les bonus car je ne l'ai pas dans mon edition vinyl. et pour info c'est des reprises issus du split 7" avec Brain Tentacles

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/04/2017 à 12:36:53

En tout cas, sont gentils tout plein les Ringworm. On dirait pas hein !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 04/09/2018 à 18:08:10

Pour Dams...

Dams

Dams le 04/09/2018 à 20:26:46

Noté !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Bitter End - Illusions Of Dominance

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018