RQTN - Ep

Chronique CD album

chronique RQTN - Ep
A peine les traces de la mélancolie laissées par un premier ep s'effacent, que RQTN revient.
3 titres offerts sur le net pour un essai dont la sortie semble être forcée. A la base composés pour être chantés ces morceaux sont finalement instrumentaux.
Un doux regret peut être pour certains, qui s'effacera rapidement. Un poil plus électro ces trois titres ont toujours la même fibre émotionnelle, la même puissance mélancolique...et rêveuse.
Les nappes classiques portées par les violons font toujours mouches, sonnent comme la BO d'un film de guerre poétique si on va dans la continuité de We were... we are.

Si les mélodies sont plus simples, les structures plus linéaires, on comprend mieux la volonté d'apporter du chant. Néanmoins la douceur brisée par les montées de batterie (Hope) offre de savoureux instants que The edge poursuit. La formule de RQTN est alors rodée mais elle offre toujours son lot de surprises. Un sentiment de désolation nous suit durant les 6min36 de ce titre.
A l'instar de son précédent discographique, cet ep est un moteur d'images.

Les oreilles se font alors à l'inclusion de beats au dessus du piano et des violons...jamais indigeste, l'ensemble nous porte alors jusque Wires.
Morceau aux contours sinueux, sombres, Wires s'achève dans une certaine gravité. Tel un oiseau de mauvais augure, cette fin annonce la mort d'un projet qui est, malheureusement, aujourd'hui en suspens.

Edit : Confirmé par les dires de Mathieu Artu lui même, RQTN n'est finalement pas mort, un album étant en cours d'écriture.
photo de Tookie
le 17/01/2009

2 COMMENTAIRES

(The) Aurelio

(The) Aurelio le 17/01/2009 à 14:56:29

en fait, RQTN continue finalement, un album est en préparation :)

Tookie

Tookie le 17/01/2009 à 18:30:18

Ha bah ca leur apprendra a changer de myspace et l'appeler rqtnisdead !! (voila j'ai plus qu'a changer ma chronique)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021