S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Sanctuary - "Beyond The Divine"

Sanctuary - "Beyond The Divine"
chronique Sanctuary - Beyond The Divine
7/10 0

écouter "Overdeus"

Acheter Sanctuary Beyond The Divine sur Amazon

CD album CD album (17:30)

 

Style musical : 

Dark Black Metal

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

Initiation
Ad Vitam Aeternam
In the Tyranny of God
Overdeus

 

Label : 

Indépendant
Dans le même style :
Fleurety - The White Death

Recevoir un CD promo est une chose rare, quand en plus il est accompagné d'une note manuscrite, il faut saluer le gest. C'est là cas de ce Beyond The Divine, publié en 2016 mais qui n'atterrit que maintenant sur mon bureau. Il est le fruit des efforts de Sanctuary, jeune formation parisienne qui nous présente là son premier E.-P. L'Encyclopedia Metallum le classifie comme du Symphonic Black Metal; je pencherais plus pour du Dark Metal, fortement ancré dans les 90's, la belle époque d'Adipocere. L'écoute des trois titres, plus l'intro instrumentale, de Beyond The Divine m'a plus évoqué Alastis ou Your Shapeless Beauty que Limbonic Art ou Mundanus Imperium.

 

Le principal reproche que j'aurais à faire à ce premier effort concerne les vocaux. Mis bien en avant dans le mix, ils manquent de maîtrise, semblant ne pas avoir bénéficié d'autant d'attention et de travail que nécessaire. C'est d'autant plus dommage que musicalement, le groupe a peaufiné son sujet pour proposer un mélange original, à savoir un Metal extrême mid tempo (il n'y a que ponctuellement sur "Overdeus" que le batteur accélère) très influencé au niveau des guitares par le Heavy et le Thrash des années 1980. Les parties de synthé quant à elles se rapprochent plutôt les premières heures de Covenant ou d'Arcturus. Le six-cordiste dévoile sa virtuosité lors de nombreux solos qui émaillent les quatre titres, et même s'ils ne sont pas toujours totalement à propos, apportent une plus-value à l'identité de Sanctuary.

 

Au final, ce premier E.-P. est loin d'être inintéressant, dévoilant le visage d'un groupe sûr de sa personnalité. Il lui manque (en plus d'un travail sur le chant plus abouti) un je-ne-sais-quoi, peut-être de l'expérience, pour le rendre réellement convainquant.

photo de Xuaterc
le 21/03/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Shelter - Eternal

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018