Saw - Bipolarity

chronique Saw - Bipolarity
J'en connais qui regardent le même film 100 fois sans se lasser.
Ceux qui font ça s'ils aiment Textures, Hacride, avec un peu de Gojira seront bienheureux de la sortie de ce Saw...
Pour ceux plutôt avides de nouveauté, ceux qui aiment être bousculés dans leurs habitudes musicales seront par contre un peu plus décus.

Bipolarity, c'est un premier album qui ne se détache pas de ses influences.
Quand les influences sont bonnes et plutôt bien recrachées on ne va pas s'en plaindre. Le réflexe du tapage de pied, d'un headbangue discret quand on l'écoute dans la rue est inevitable à l'écoute de certaines compos.

Le hachage d'"Imperfect world", "Beware of the sunlight", "Set our hollow light" puent le Textures...de même que certaines tentatives du frontman.
C'est bien chanté, mais la palette vocale est plutôt limitée (malgré quelques hurlements sur "Indecision", des poussées sur "The reason")...mais comme le timbre est accessible, n'a rien de particulièrement génant, nous nous dirons simplement que le boulot est fait.

L'influence Textures se sent jusque dans le jeu de la batterie (des rythmiques syncopées pendant 40 minutes).
On ne peut ignorer non plus le Gojira-like piste 9 : "The reason" qui avec son riff pachydermique période Terra Incognita, une batterie qui appuye certains passages sur l'utilisation des cymbales proche du jeu des landais...On se dit que le groupe a encore un petit bout de chemin à parcourir.

Vous l'avez compris : le groupe n'a pas encore tous les arguments pour exploser dès ce Bipolarity.
Malgré tout, on ne peut pas achever ce disque avec un avis totalement négatif. Y'a du bon puisque le groupe a intégré les principaux éléments du métal moderne : la recette à secouer les têtes, l'inclusion de l'interlude ("Odonata" : inutile sauf peut-être pour le novice), un hurleur qui y met du coeur, quelques tentatives proposant un travail harmonique entre les guitares.
Enfin, la production est correcte, elle manque d'un peu de relief (surtout dans des guitares qu'on attendra plus prenantes dans le prochain album)
Non, vraiment y'a des essais...mais le groupe semble encore trop se chercher.

Au final c'est un premier album honnête, pas transcendant, bien qu'il remplisse sa mission qui est de nous divertir sans donner envie de jeter la galette. Une pièce qui aura peut-être la chance d'être collector dans quelques années car si le groupe persevère dans son travail...il fera un petit carton sur la scène.
En attendant il se place en jeune challenger dans lequel Season of Mist semble croire.
Et vous, en passant par : vous y croyez ?
photo de Tookie
le 24/05/2010

5 COMMENTAIRES

Finisterra

Finisterra le 24/05/2010 à 15:25:17

Trop près des influences c'est indéniable mais ça reste franchement sympa !

cglaume

cglaume le 05/07/2010 à 14:08:06

Des influences certes, mais une grosse qualité de composition, des mélodies vraiment bien trouvées, des saccades en pagaille - et de bon goût !! - et une putain d'énergie positive qui casse la baraque. Des titres excellents, dont Colors & Shapes, Beware of the Sunlight ... et Odonata nom de nom !! Je n'ai rien d'un novice en la matière et je trouve cet "interlude" (appellation ô combien réductrice ici) fantastique !

Une surprise vraiment bonne, d'autant que je n'attendais rien de cet album !

Tookie

Tookie le 06/07/2010 à 17:43:35

Bah écoute, définitivement, je maintiens ;)
J'ai réécouté hier, j'ai pris Odonata à part, écouté l'album avec et sans. ça ne m'a pas marqué.
Mais par contre pour la suite j'y crois dans ce groupe !

clément.....

clément..... le 15/09/2010 à 15:44:41

ettienne, je suis bouché, bé xD

Al Maazif

Al Maazif le 05/09/2018 à 16:42:43

Je l'ai pris au pif cet été et bof, m'a pas trop convaincu au final...
Comme déjà dit c'est pas qu'il est mauvais mais c'est du déjà entendu X fois, en plus Texture c'est pas ma tasse de thé passé le 1er album...
Pour les fans du genre.

5/10

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Mother Superior - Grande
Kenosis - Consecrationem