Septekh - Pilgrim

Septekh - "Pilgrim"
Septekh - Pilgrim (chronique)

Un indice en bas chez vous.

Je le répète, Jean-Kévin joue pour une quatrième victoire ce soir. Il peut sur cette question remporter le match.

Top.

Je suis un groupe suédois, pratiquant du Melodeath qui vient de sortir un nouvel album.

Piouuuut !

At The Gates ?

Non, la main passe. Je suis originaire de la ville de Mörkö...

Piouuuut !

The Crown ?

Non c'est n'est pas The Crown. Mon album Pilgrim sort le 24 août. Je suis, je suis...

 

Les amateurs de Thrash / Death suédois sont donc particulièrement gâtés ces derniers temps entre To Drink from the Night Itself, Cobra Speed Venom et maintenant Pilgrim, c'est un peu la Sainte fête du Riff. Disons-le clairement tout de suite, le nouvel album de Septekh se situé entre les deux. Largement plus convainquant qu'At The Gates, le trio nous livre ici une tuerie dans les règles. Le composante "Thrash" est aujourd'hui plus présente (écoutez moi ce break sur "Diamonds") que sur Plan for World Domination, son précédent album, ce qui lui fait gagner en efficacité. Il a bénéficié de l'expertise de Fredrik Folkare (Unleashed, Necrophobic...) pour le mix et le mastering. Le son est puissant, avec des guitares particulièrement acérées mettant bien en valeur le travail de riffing.

 

Chaque titre trouve ici vraiment sa place, avec sa propre identité, il n'y a aucun remplissage. Pilgrim s'ouvre sur "Damned" véritable brûlot Thrash â la Slayer (solo compris) puis suivent huit titres durant lesquels le groupe ne débande pas, enchaîne les riffs avec une apparente décontraction. Quelques éléments, certes classiques, mais utilisés avec parcimonie et intelligence, apportent ce qu'il faut de variété: des chœurs sur "Kongo", un passage parlé au milieu de "Ever Forgotten Gold". Septekh de paye le luxe de composer des hits en puissance, comme "Treasures" et sa rythmique implacable, futur classique sur scène à n'en point douter. Et avec "Karthoum", il rend hommage (volontairement ou pas, je ne sais pas) au Maiden période Powerslave.

 

Arrivant peu de temps après les deux mastodontes de Swedeath, il y a malheureusement peu de chances que Pilgrim rencontre le succès qu'il mérite. Pourtant, il possède tous les atouts pour en faire grand album.

photo de Xuaterc
le 11/08/2018

12 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 11/08/2018 à 09:29:19

'tain ça donne faim ton schmurtz là !!!!!!

... par contre le samedi ce n'est pas le jour de la chro "dans un autre genre" d'habitude?

Xuaterc

Xuaterc le 11/08/2018 à 09:50:57

C'est ce que je m'étais dit aussi

pidji

pidji le 11/08/2018 à 11:48:11

Si si mea culpa... Je ne sais plus quel jour on est...

sepulturastaman

sepulturastaman le 11/08/2018 à 11:53:36

Pidji il est saoul, Pidji il est bouré, Pidji il a bu :p

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 11/08/2018 à 14:17:54

Je ne savais même pas que le samedi était consacré à un autre genre...

cglaume

cglaume le 11/08/2018 à 19:51:19

Haha, le Cromy: Mr à la Masse :D

Xuaterc

Xuaterc le 11/08/2018 à 20:02:46

La masse bluntée ;-)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/08/2018 à 15:48:31

ça n'existe pas une masse bluntée, Môôôsieur.

Xuaterc

Xuaterc le 20/08/2018 à 13:16:02

Je blunte ce que je veux...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 20/08/2018 à 17:14:25

Oh oui grand fou blunte-moi tout !

Xuaterc

Xuaterc le 20/08/2018 à 17:47:52

Menotte-moi au radiateur, blunte-moi et parle moi allemand!

sepulturastaman

sepulturastaman le 20/08/2018 à 20:28:05

J'ai chercher sur pornhub j'ai pas trouvé, y a peu être un créneau à prendre les gars.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (41:44)

Acheter Septekh Pilgrim sur Amazon

Tracklist

Damned
Diamonds
Treasures
Pretoria
Kongo
Ever Forgotten Gold
Travesty
Pilgrim
Karthoum

DANS LA VEINE

Exodus - The Atrocity Exhibition: Exhibit AExodus - The Atrocity Exhibition: Exhibit A

évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019