Sequoia / Liu kang - Split cd

Sequoia / Liu kang - "Split cd"
chronique Sequoia / Liu kang - Split cd
Je me disais il y a quelques jours "tiens, mais que deviennent les SEQUOIA ?"... C'est vrai ça, je n'avais pas été regarder leur news depuis quelques temps, et après un premier EP très prometteur, j'attendais de me mettre sous la dent un nouveau disque. Et bien voilà, ce split avec les LIU KANG, qui je dois l'avouer ne me disent rien du tout, est sorti ces derniers jours chez ETERNALIS RECORDS. Chouette !

Bah oui, "chouette", parce qu'en plus le groupe reprends dès le premier titre ("Indigo") sur sa lancée de "the forgotten link" sorti 2 ans plus tôt. Les 2 guitares "s'amusent" en tapping, pour reprendre sur des riffs plus conventionnels de hardcore (mais tellement efficaces...) et métal, pour au final quelque chose de vraiment très bon. La comparaison n'était peut être pas évidente sur le premeri EP du groupe, mais là je trouve (notamment sur la première partie de "Let the leaves die") qu'un groupe comme THE BLED a dû tourner en bloucle sur leur platine. Sinon, pensez également à POISON THE WELL pour le mélange émo/HxC/metal. Bref, 4 titres d'une excellente qualité, qui terminent en apothéose avec "5 kids & hope". Espèrons que le prochain cap, celui de l'album, soit aussi abouti.

Mais ce cd est un "split" ; donc attardons nous maintenant sur les anglais de LIU KANG, qui ont le droit à 1 titre de plus que nos frenchies. Bon, en même temps, avec 4 titres en dessous des 2 minutes 20s, et un total de 10 minutes (contre 19 pour SEQUOIA), cela paraît logique. Musicalement, le groupe évolue aussi dans un mélange HxC/métal, mais en plus violent quand même. Ici pas d'envolées mélodiques au chant, ça braille partout, et ça joue vite tout le temps ! Les LIU KANG explosent tout sur leur passage, comme l'atteste le titre "Keep it out" qui est une vraie tuerie. Sacrée découverte en tout cas, parce que franchement ce groupe vaut le détour ! Le label ETERNALIS a sû trouver un sacré compagnon de split à SEQUOIA en tout cas.

Pfiou, j'ai encore du mal à m'en remettre, mais j'adore alors je relance le cd. Généralement sur des splits, des groupes sont plus à leur avantage que d'autres, mais là franchement, c'est du 50-50 pour SEQUOIA et LIU KANG. Le premier officiant dans un côté (beaucoup) plus mélodique, et l'autre dans un registre plutôt chaotique. Un régal, que du bonheur, bref, un must-have pour cette année.
photo de Pidji
le 20/06/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements