S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Sex Prisoner - "Tannhäuser Gate"

Sex Prisoner - "Tannhäuser Gate"
chronique Sex Prisoner - Tannhäuser Gate
9/10 0

Acheter Sex Prisoner Tannhäuser Gate sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12"

 

Style musical : 

HxC Powerviolence

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

Final Judgement
Shoulders Straight
Ghost Hit
Loaded Dice
Creaking Door
Underbite
Story Time
Nos Cadenas
Lullaby
Midnight
Cauldron Of Hate
Lamp Lighter Inn
Church Key
Delocated
Half-Smile
Trichotillomania

 

Label : 

Deep Six Records/RSR
Dans le même style :
Oregon Trail - Century

J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli, comme les larmes dans la pluie... Il est temps de mourir.

 

Il n'est jamais trop tard.

Jamais trop tard pour changer de chaussettes.

Jamais trop tard pour décapsuler une dernière roteuse.

Jamais trop tard pour arrêtez de voter.

Et jamais trop tard pour découvrir les Ricains de Sex Prisoner.

 

Pour me la jouer et expliquer la citation qui ouvre cette chro, il faut se référer au speech de Roy Batty, sous la pluie. Nous n'en retiendrons que la dernière phrase en ce qui concerne Sex Prisoner.

 

Car écouter Tannhäuser Gate, c'est assisté de la fin du monde du fond d'une cellule glauque. Être à la fois impuissant, terrifié et réjoui de voir nos vieilles civilisations disparaître. Se taper la cuisse, se taper un fix en se faisant violer par Mr T.

L'image est peu poétique mais le son de Sex Prisoner est badass.

 

J'ai jamais employé cette expression de gros méchants de films, je crois, mais elle est tellement d'à propos ici.

Déjà la prod, c'est du cousu main : comprendre rapeuse, montrant une basse particulièrement terrifiante et un halluciné de batteur.

Variant les rythmes, crédible dans la lourdeur comme dans la folie arythmique, Gilbert est imprévisible, dangereux, avec sa caisse claire cinglante comme le fouet d'un balrog. Ses multiples variations pourraient avoir l'air prétentieuses mais elles servent seulement le propos final du groupe : celui d'agresser en créant le malaise.

Cette tension constante est confortée par un chant double, hurlé, précipité, faisant s’entrechoquer les mots comme votre pauvre crane sur le sol de la douche si vous ramassez le savon entre les murs de Pelican Bay. Z'êtes juste une statistique de plus au tableau de chasse des tauliers du groupe.

La guitare use d'une multitude d'astuces vrillant l'oreille, de dissonances, de larsens mais surtout de riffs d'exécuteur des basses œuvres. L'argotique riffer n'est pas d'à propos ici, préférons lui celui de vieux français rifler : arracher, tuer, frapper, fouetter, érafler, piller, ravager, travailler au grand rabot.

 

Bébeks que vous êtes, oubliez tous vos groupes de quenelles à la (Lyo)Nails, et rapprochez-vous de la niche voisine, celle de Early Graves sur Goner, pour comprendre.

photo de Crom-Cruach
le 16/02/2017

Commentaires

cglaume

cglaume le 16/02/2017 à 12:02:21

"... en se faisant violer par Mr T."

Grand fou va !

Ca doit être sympa, rythmé par le bruit de sa breloque (celle qui lui pend autour du cou, par plus bas) qui te heurte le bas de la colonne :)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 16/02/2017 à 14:01:08

Je fais référence à Blade Runner et tu retiens l'Agence Tous Risques.... Pffff !!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INDIESCIPLINE FESTIVAL : 2x2 places à gagner !

TANG : 5 cds de

Dernières news

Chronique au Hasard

Jucifer - If thine enemy hunger

Évènements

tournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEINDIESCIPLINE Festival avec ED WOOD JR + DEAD SEXY + TAZIEFF au Petit Bain à Paris le 26 mai 2017