Signs - Planets

Chronique CD album (68 minutes)

chronique Signs - Planets
Quatuor originaire de Toulouse, Signs débarque avec son premier album "Planets", après une démo en 2005 et une apparition sur la compilation French Metal "Entre Ciel et Terre". Proposant un concept de voyage à travers l'espace et quatorze titres, idée de plus en plus fréquente chez des groupes de tout horizon comme Bad Astronaut, Stellardrive ou encore Mnemic. Musicalement d'ailleurs, Signs se rapproche parfois du dernier cité.

Musicalement, on se ballade donc souvent dans une sorte de cyber métal hybride, aux accents parfois death. Rythmiques syncopées à tout bout de champ, riffs saccadés et martelant à la Meshuggah composent également la musique des toulousains. Deux voix se partagent le micro, une principalement criarde qui tend largement vers le death, et une deuxième plus claire tapant souvent dans le spoken words. A cet ensemble déjà bien complet on peu rajouter que des passages électro-technoïdes sont présents, comme sur "Alone We Dance", que des percussions tribales introduisent "Tag This" et que "Sign Here" se fend de quelques passages scratchés, funky puis jazzy et "Wonderland Elsewhere" d'un break au phrasé hip-hop. Bref, je pense que tout le monde l'aura compris, cet album est un melting-pot d'idées musicales, d'influences et de genres…mélange tout d'abord difficile à assimiler lors des premières écoutes, et parfois même indigeste tant les compos sont denses et bien souvent longues (on dépasse souvent les six minutes).

Malgré tout, on finit par prendre goût au style et ce "Planets" peut réserver quelques petites surprises. Première bonne surprise, le son est très sympa et d'une puissance écrasante grâce au travail du AUM Studio et du mastering made in Alan DOUCHES (Sepultura, DEP, Converge…). Ensuite, derrière cette complexité musicale se cache des morceaux vraiment efficaces et qui secouent les cages à miel merveilleusement bien. On pourra citer "Feedback", morceau sentant parfois presque le Néo métal façon Korn (des lignes de chant à la Davis…), "Water Dragon" et "The Tragic Story of Dying Mammoth" sont écrasants de puissances. Quant aux bizarreries musicales que sont "Sign Here" et "Tag This" il est impossible de rester de marbre devant l'efficacité et le brin de folie qu'elles dégagent, même s'il est vrai qu'on peut adorer, comme détester.

Pour terminer, petit retour sur le concept de voyage spatial qu'on a tout de même un peu de mal à percevoir musicalement parlant. Visuellement, le concept est tenu à la perfection, les paroles sont également dans le thème du voyage (au sens strict et métaphorique), mais musicalement j'ai eu du mal à m'imaginer voyager de planètes en planètes malheureusement.

Signs propose là un premier album original et avec une personnalité exacerbée. Si l'efficacité est au rendez vous, on ne pourra s'empêcher de trouver l'album trop dense et un brin indigeste. Le groupe prend pas mal de risques en voulant innover, quitte à parfois en faire de trop. Malgré tout, un tel boulot mérite qu'on l'encourage.
photo de DreamBrother
le 26/06/2009

5 COMMENTAIRES

SIGNS

SIGNS le 26/06/2009 à 17:13:48

Merci Dreambrother d'avoir pris le temps de nous chroniquer et de donner un avis objectif, sincère et constructif sur le travail effectué !

GreenAlien

GreenAlien le 26/06/2009 à 17:14:40

J'adore ce groupe !!!

Michael Jackson

Michael Jackson le 28/06/2009 à 22:26:55

I believe in the SIGNS. Long life to you guys...

starvimal

starvimal le 27/09/2009 à 11:28:03

just visit

Cyril narbonne

Cyril narbonne le 16/12/2011 à 01:35:49

c'est ou qu'on peut acheter leur album?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Elektric Geïsha - Art of K
A.a Williams - S/T