Skáphe - Skáphe²

Chronique CD album (35:54)

chronique Skáphe - Skáphe²

Fans de Darkspace, ce second album du one-man-band américain s'adresse à vous et s'inscrit dans la droite lignée du combo suisse.

 

Skáphe pratique donc un black metal mécanique, qu'on pourrait croire le fruit de machines et non d'êtres humains. Plus froid que la discographie complète d'Immortal scotchée dans un congélo, Le son, nimbé de réverb', conforte ce sentiment d'inhumanité. La haine et la rancœur sont les seuls sentiments arrivant à surnager dans ce magma, sentiments que l'on croirait presque extra-terrestres, ciblés contre une humanité qui ne vaut pas la peine d'être sauvée de son auto-destruction. Spectateur extérieur de notre perte Skáphe se plaît à dépeindre notre chute dans une avalanche de riffs, de blasts et de cris. Le tempo sait aussi se ralentir pour accompagner des arpèges aux notes tranchantes comme un poignard dans le noir et aussi désespérées qu'un de Lifelover en pleine descente de crack. Tout ça pour nous prendre à revers avec une nouvelle déflagration de haine.

 

Monolithique, la musique de Skáphe, de part sa radicalité, se rapproche du désespoir du death/doom, mais à défaut de riffs-enclume, on retrouve des motifs de guitares spatiaux chargés de nous nimber et de nous engloutir tel un trou noir aux confins de la nébuleuse Arsniger-666.

 

Pas grand fan de ce style de black, je me suis vite ennuyé à l'écoute de cet album sans grandes subtilités. Face à tant d'hermétisme, je reste hermétique.

photo de Xuaterc
le 17/03/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021