Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers INTERCEPTOR Fest à Bordeaux du 5 au 7 octobre
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Stormhaven - "Exodus"

Stormhaven - "Exodus"
chronique Stormhaven - Exodus
8/10 0

écouter "Exodus Part 1 : The Emerging Ghost"

Acheter Stormhaven Exodus sur Amazon

CD album CD album (55:05)

 

Style musical : 

Death Prog Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Exodus Part 1: The Emerging Ghost
Exodus Part 2: The Crystal Gate
Exodus Part 3: The Celestial Eye
Mirror Of Revelation
Eclipse

 

Label : 

Independent
Dans le même style :
Lost Ubikyst In Apeiron - Abstruse Imbeciles Nailed On Slavery

Le Sud-ouest de la France, nouvelle Floride en matière de Death? Avec Gorod, Ad Patres, Fleshdoll, Zubrowska, Exocrine, Blood Ages, Gojira, les amateurs de Metal sanguinolent sont gâtés. Dans le domaine, les groupes de la terre de la chocolatine ne sont pas là pour faire jumper le pit. Les plus ouverts d'esprit peuvent se réjouir de la sortie de ce deuxième album des toulousains de Stormhaven, au sein desquels on retrouve Zach, le chanteur / guitariste des blueseux de Blue Meadows. Plaire aux plus ouverts d'esprit car le groupe se revendique plus de Death et d'Opeth que Suffocation ou Mortician.

 

Si l'on ajoute à cela un goût certain pour Dream Theater et pour Enslaved, on obtient la formule Stormhaven. Cet aspect prog se manifeste par des structures tortueuses, mais pas capillotractées, à l'intérieur de longues pistes; d'ailleurs, le titre principal se découpe en trois parties, qui vont de 8'10 à 13'30. Le groupe fait également un usage immodéré des claviers, ce qui n'est pas pour me déplaire. Ils apportent un côté épique aux compo, qui pouvaient déjà compter sur des riffs mémorables dans le domaine. Chaque instrumentiste fait preuve d'une réelle dextérité sans pour autant étaler son talent aux oreilles de l'auditeur toutes les trois mesures. Tout cela est parfaitement mis en son une fois de plus par les studios Dismalsound et Conkrete.

 

Le chant, quand à lui, est aussi varié que les tempo et les atmosphères, Zach démontre une très grande maîtrise derrière le micro entre growls, shrieks et chant clair, et ne ménage pas ses efforts et sa créativité pour se mettre au service d'une musique extrêmement variée. Cette dernière nous fait naviguer entre rage, mélancolie, par des riffs et des rythmiques empruntées au thrash, au death ou au heavy. Multi-couches, les compositions rendent l'expérience de haute volée, comme seul peut le faire un mélange des genres équilibré et réussi.

photo de Xuaterc
le 30/08/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

Interceptor Fest 2017 : 2 pass à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Haunted - The dead eye

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SATYRICON + SUICIDAL ANGELS + FIGHT THE FIGHT à La Barakason à Rezé le 1er octobre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017GRAVITY : release party de