Superjoint Ritual - A lethal dose of american hatred

Chronique CD album

chronique Superjoint Ritual - A lethal dose of american hatred
One, two ; One two three-four*. Voici un all-stars band comprenant en son sein Phil Anselmo (Down, ex-Pantera, pour les plus connus), Hank III et son bassite, Jimmy Bower à la guitare et non derrière les fûts. Avec un tel line-up, on se doute bien que ça ne va pas tourner Post-Rock ou Heavy Prog.

One, two ; One two three-four*. Et bien détrompez-vous... Non je blague bien-sûr ; car nous avons le droit à du gros metal bien lourd voire même pataud, avec un groove grassouillet, le tout dans une ambiance bien punk.

One, two ; One two three-four*. Mais le gros problème de cet album c'est qu'un EP de 3 ou 4 morceaux aurait suffit. Car après les trois premiers titres, on s'ennuie ferme. Et cela même si Phil Anselmo tire plus son chant qu'habituellement vers quelque chose de HxC qui aurait bouffé du lion ; pratiquement pas de joli growls comme chez Pantera ni de gimmicks crooner/stoner, le larynx détruit par l'abus de fumée.

One two three-four*. Durant les trois premiers morceaux, la batterie partant souvent dans des plans punk est convaincante, mais elle ne parvient pas à tromper l'ennui sur une grosse partie de l'album (roh les plans coreux plan-pan, regorgeant toute la suite de l'album). Seuls les passages les plus bourrins ressortent du lot, enfin de pas beaucoup car ça manque de panache.

One two three-four*. Les cordes suivent malheureusement le même schéma que la batterie, en oscillant entre le plan hard-core putassier bas de gamme et bas du front, avec une dose thrash-death de temps en temps, où ne se mèlent pas - malheureusement pour nous - ce que savent faire le mieux nos lascars : du gros metal sudiste.

One two three-four*. Ok, je suis mauvaise langue ; certains passages font quand même très très Pantera mais raté, sans âme, ni étincelle qui fait le truc.

Au final j'ai l'impression d'entendre du Hatebreed moyen, s'essayant à du Lamb Of God.

* : à toutes les personnes gavées par les tops départ du batteur ;-)
photo de Sepulturastaman
le 14/06/2009

1 COMMENTAIRE

Jull

Jull le 23/02/2011 à 00:37:45

Tres bon cet album. Anselmo se demarque definitivement de son passe et c'est bien...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements