Terror - Keepers Of The Faith

Terror - "Keepers Of The Faith"
chronique Terror - Keepers Of The Faith

Si les Californiens de Terror ont toujours su envoyer une sacrée énergie sur scène, on ne peut pas dire que leurs derniers albums étaient à même de retranscrire cette frénésie incontrôlée que leur NYHC suscite dans les salles obscures. Voilà déjà un point sur lequel les Californiens étaient attendus au tournant, et sur lequel ils ont travaillé d’arrache pied. Le travail sur ce point aura donc conduit le groupe à revoir un peu leur copie sur leur jeu et leurs compositions qui, n’ayant aucun problème au passage live, avaient un petit bémol sur album…

 

 

 Ce qui sera assez vite noté, ce sont les parties plus mélodiques qu’à l’accoutumée : « Return To Strength » en est un très bon exemple, avec son début qui envoie un jeu de guitare bien pensé, et pas piqué des hannetons. Parce que oui ! Quand je dis plus mélodique, je ne dis point que l’impact sur la face externe de votre mandibule sera plus doux… au contraire. En effet, ces guitares restent tout de même agressives, et s’allient à une partie rythmique qui n’est pas en reste non plus. Un jeu de guitare recherché pour en revenir : on sent que le groupe a travaillé ses compositions, et ça fait plaisir. Certes, ça reste du NYHC de facture classique typé Tough-guy… mais relativement recherché. Cette option sera la bonne, car la musique du groupe en ressort plus percussive sur album, ce qui donne encore plus envie de les voir « en vrai ».

 

Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin, parce qu’il faut tout de même rajouter que les Californiens font varier les tempi sur cette galette, et les plaisirs pour le coup. On passe allègrement d’un « Stick Tight », ou « Dead Wrong » bien bourrins, aux rythmes enlevés, à des titres comme « You’re Caught » ou le très bon « Keeper of the faith », qui ralentiront la donne, pour en faire des titres qui, à moins que je sois complètement à coté de plaque, feront un carton sur scène : une rythmique mid tempo, un riff sympa, des paroles hurlées par un Vogel, sans faute, résigné à faire mieux qu’Eric Cantona en matière de « je fais trembler le système ». Et pour le coup, ce sont des refrains scandés tels des hymnes qui vous arrivent aux oreilles… Pas une grande originalité, mais mon impression fut la suivante : voilà ce que je voulais entendre sur album avec  Terror, de l’énergie, une bonne production percutante, des chœurs comme on les affectionne… ni plus ni moins.

 

 

Donc certes, il ne s’agit pas de l’album de l’année, mais d’une charmante offrande que bon nombre d’amateurs, plus ou moins aguerris au NYHC, auront le plaisir de faire tourner sur leurs platines…

photo de JiBrest
le 09/12/2010

1 COMMENTAIRE

kurton

kurton le 09/12/2010 à 17:29:23

Bon album de Terror qui fait du bien sur Cd comme en live!
Thumbs up!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements