S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Capaces - "Rawness"

The Capaces - "Rawness"
chronique The Capaces - Rawness
8,5/10 0

écouter "Sparkles"

Acheter The Capaces Rawness sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Punk'N'Roll

 

Année : 

2018

 

Tracklist :

Dead End
Voltage
Light The Fuse
Sparkles
Black Dhalias
Poison

Shinning Soul
Bad Taste
Lord Of The Dead
Ready To Lose
Right Now!

 

Label : 

El Beasto Recordings
Dans le même style :
Joe Coffee - When the fabric don't fit the frame

Faire débuter son dernier album par des notes mélancoliques de piano : mais quelle fourche a niqué les Espagnols de The Capaces ?

Est-ce la maternité qui a adouci Miss Dynamite ? Martillo, la frontwoman à l’énergie proverbiale ?

 

On est vite rassuré car tout redevient électrique rapidement.

 

Une délicieuse ambiance vintage se dégage du son d'emblée. Un je ne sais quoi de 70's englobe des compos toujours plus riches en mélodies.

Le single "Light The Fuse" trouve ainsi l'équilibre parfait entre le haut niveau d'énergie attaché aux pompes du groupe et le chant unique de Martilllo. Avec "Sparkles", on peut même affirmer qu'elle rentre dans le panthéon des grandes chanteuses de rock ayant calmé sa folie des débuts.

L'impression que le gang a désormais dompté ses volontés de simples sanguinaires cavalcades rythmiques se retrouve aussi dans les soli nombreux, courts et inventifs pondus par un Cleve au sommet de sa forme. Punk Machine est généreux alors que Jaba, en renfort rythmique, booste les titres d'une énergie bluesy appétissante. Surprenante. Détonante.

 

De bonnes surprises, à l'instar de cette superbe reprise du Motor City Five, "Poison", nous maintiennent sans cesse en alerte. On pense comme sur For Good à Nashville Pussy, mais aussi à Ac/dc. Et à Motörhead évidemment pour cette basse dodue.

"Lord Of The Dead", hommage à Romero, prouve aussi que les Espagnols savent encore cramer le feu et shooter Mamie zombie sur le passage clouté. Woosh, faut pas s'enrhumer au passage.

Assénons aussi, un truc galvaudé là, pour compléter le tableau : la durée des morceaux est digne d'un éjaculateur précoce. Pour le prog on verra plus tard.

Non, le Punk c'est pas toujours pareil. The Capaces, désormais à quatre, nous le prouvent avec brio, en sachant se renouveler tout en gardant toujours un très fort potentiel pogo-rangeos.

 

 

 

L’album de la maturbité... de la marlutiré ?

Et flûte, une grosse tuerie quoi.

photo de Crom-Cruach
le 17/04/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Greyfell - Horsepower

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018