The Dead Lay Waiting - We Rise

The Dead Lay Waiting - "We Rise"
chronique The Dead Lay Waiting - We Rise
Aujourd’hui on traverse la manche pour aller écouter un jeune groupe anglais : The Dead Lay Waiting.
Et jeune est bien le mot. Premier album après une démo sortie l’année dernière, l’âge de nos comparses anglophones ne doit certainement pas dépasser 20 ans. Plongeons nous alors dans ce « We Rise » qui nous inspire beaucoup de curiosité.

On a à faire à un mélange de genres entre morceaux Hardcore, Deathcore à la Bring me The Horizon, Death Métal ou encore émocore notamment sur « Anxiety ».
« We Rise » est donc le premier opus de The Dead Lay Waiting qui sonne très moderne grâce à une grosse production nous rappelant encore une fois BMTH, dans le son des guitares notamment.
Des titres pas des plus inspirés, mais bien catchys, ce qui permet d'écouter cette galette agréablement.

Certaines choses surprendront, dès le premier titre, comme un chant clair inutile, mais pas pour autant mauvais... Contradiction ? Peut-être, mais on a clairement le sentiment que The Dead Lay Waiting se cherche encore.

L'avantage de cet opus sera donc également son défaut pour certain, une diversité qui ne dérangeront que les puristes des genres accostés par le groupe. Mais cela permet de respirer et les anglais nous montrent ainsi toute leur palette musicale. L'inconvénient se trouvera au niveau de l'étiquette et le fait de ne pas savoir sur quel pied danser.

The Dead Lay Waiting est encore jeune, et manque d'expérience ; toutefois, avec un travail plus important pour se limiter, leur musique pourra conquérir les auditeurs. L'avenir est loin d'être tracé pour ces jeunes gens, cependant, la route est plutôt dégagée, et on y marche volontiers.
Petite fierté de ne pas avoir parlé de la coupe de cheveux du chanteur !! Et m****...
photo de Finisterra
le 28/01/2010

3 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 28/01/2010 à 09:36:43

Mon dieu cette pochette ! Immonde à souhait. Aucun avis sur le disque, ce n'est pas du tout mon truc.

Finisterra

Finisterra le 28/01/2010 à 16:23:50

On va mettre ça sur le compte de la jeunesse héhé

sepulturastaman

sepulturastaman le 28/01/2010 à 18:50:39

y a pas que le chanteur qui passe une plombe devant son miroir, les types ils sont tous hyper looké, serait-ce le grand retour du look dans le metal ? cool on aura une excuse pour fritter de l'émo-kid-metalcore, et glameux.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019