The Doctors - The dctrs

Chronique CD album (17:00)

chronique The Doctors - The dctrs

The doctors, là, pris comme ça, d'une oreille inattentive est un groupe minimaliste.
Un duo basse / guitare / boîte à rythmes / synthé, un EP de 17 minutes : il y a de quoi faire le plein d'a priori et ainsi s'imaginer l'écoute (et la chronique) de ce disque aisée.

Evidemment, les choses sont un peu plus compliquées.


En se présentant comme un mélange de post-punk et de cold-wave, les deux bordelais torchent le travail des scribouilleurs du web : c'est clairement ça.
Avec un aspect assez brut, très froid, des sons un peu psychés, des allures de garage-rock parfois, The doctors fait un peu plus alambiqué qu'il n'en a l'air.

Pendant un gros quart d'heure, on sent aussi une tension s'installer à coups de riffs et de mots lancés avec un ton dur et sec. Il y a aussi un intéressant mélange des langues, puisque le français et l'allemand sont alternés pour donner une ambiance digne des caves berlinoises du début des 90's.

Rappelant ainsi les Béruriers noirs pour le côté minimaliste, Gomm pour leur penchant plus "évolué" (et le double chant Fr/All), les deux français ne sont pas là pour activer les zygomatiques : c'est sombre, peu jouasse, avec une drôle de colère bouillonnante et latente.
The doctors est une bombe à retardement, qui sortait en 2013... Cet EP avec un son plutôt propre, là où d'autres se tournent vers le Lo-fi le plus cradingue. Un coup d'essai réussi qui amorça , bien en amont, leur premier album prévu pour... fin 2016...dont nous ne tarderons pas à vous parler.

photo de Tookie
le 13/12/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019

HASARDandCO

Protestant - In Thy Name
Dew-Scented - Inwards