The Gathering - Downfall - The early years (réédittion)

Chronique CD album (environ 140 minutes)

chronique The Gathering - Downfall - The early years (réédittion)
Pour nombre de personnes, le groupe The gathering est totalement indissociable de Anneke van Giersbergen, et j'imagine que beaucoup ont découvert le groupe (comme moi) avec l'excellent "Mandylion". Or en Juin 2007, c'est le drame, la charismatique chanteuse quitte le groupe. 2008, The gathering nous propose une réédition de "Downfall", pour nous rappeler qu'avant l'arrivée d'Anneke, il y avait bien un groupe, et surtout les deux frangins Rutten qui ont posés les bases de la musique.

"Downfall", à la base c'est quoi ? Et bien c'est tout simplement une compilation de ce qui existait avant Anneke, à savoir une démo et deux albums. Alors vous allez me dire quel est l'intêret de faire une réédition d'une compilation ? Au delà du plan marketting, c’est tout de même un double album qui nous est proposé, et il est fort possible que les originaux ne soient plus facilement trouvable dans les distributions, mais aussi que de nombreuses personnes n’aient jamais entendus parler de ce "Downfall".

Place à la musique, ici les fans du The Gathering des débuts vont être servis, des morceaux vraiment précurseurs du style rappelant de nombreux passages de "Nightime Birds" ou de "Mandylion". Nappes planantes et solos tout en longueurs, on sait que l’on va passer du doom vers le prog atmosphérique, les bases sont posées et la qualité est déjà là. A côté d’excellents morceaux ouvrant le premier CD comme "Heartbeat Amplifier" ou "Her Last Flight", on va retrouver des titres plus marqués par la jeunesse du groupe ("On a wave"), voire des compositions hors sujet ("Of Pavillions and Fountains", une sorte d’incursion dans le métal médiéval). Autre touche qui permet de dire que le groupe ne serait pas devenu grand chose sans Anneke : nous avons le droit à de la voix sur la plupart des tracks, qui relèguent le groupe dans le style black métal de bas niveau sur "Sickness and Health" ou "Gaya’s dreams". Je passe aussi sur des chansons comme "Another day", qui malgré le niveau technique affiché, restent quand même bien mauvaises.
Le deuxième CD regorge d’inédits et lives de qualité démo (aïe le mastering qui fait mal aux basses, une fois de plus !). Bref une seconde galette vraiment pour une base de fans suivant le groupe depuis ses tous débuts.

Alors au final que dire ? Et bien c’était mieux avant… Avant que Anneke quitte le groupe.
photo de La Mitraille
le 15/02/2009

1 COMMENTAIRE

suis pas d accord

suis pas d accord le 07/08/2009 à 23:28:25

tatort Proctor
Effectivement certains morceaux sont tres Death Metal et c est tant mieux, Anneke est une chanteuse horsnorme qui a su leur insufflé un style et une sensibilité tres precise mais Downfall est le bienvenu et tranche avec tous les autres albums et pourquoi pas, ça change un peu leur image.
Subzero, Second sunrise, Stone garden sont de tres bons morceaux qui mettent la peche, a mon avis La Mitraille est juste un impotent dans son canapé qui n aime pa le Death Metal.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021