The Ghost Inside - Fury and the Fallen ones

Chronique CD album (34 minutes)

chronique The Ghost Inside - Fury and the Fallen ones
The Ghost Inside, où l'histoire d'un autre groupe qui essaye de prendre la relève du hardcore américain...Difficile d'arpenter un terrain dominé pendant 15 ans par la scène de la côte Est, et notamment par les rois du NYHC. Le metal/hardcore est venu pointer le bout de son nez pour finalement imposer des piliers tels que Hatebreed et plus récemment Walls of Jericho. Puis ce sont les autres régions qui se sont rebellées avec des groupes comme Terror en Californie ou Your Demise au Canada.

Il devient difficile de s'imposer sur une scène ou les clones ou autres sous-copies ne font que régresser le niveau. L'originalité est une denrée rare dans ce monde aussi varié soit-il qu'est le hardcore. The Ghost Inside prend le pari.

Les Californiens ont décidé de mettre à l'honneur leurs racines HxC, punk et metal, et ont bien compris qu'ils avaient le potentiel d'aller loin dans leur démarche musicale. Cet album est un véritable cocktail de tout ce qui peut se faire dans ce style musical. The Ghost Inside n'hésite pas à abuser la mosh-part, des passages melo, des rythmiques metalcore ou du passage old-school.

On peut se retrouver assez perturbée par ce mix, notamment au niveau de la présence assez conséquente de passages mélodiques (et non pas au sens HC melo). Les refrains se posent tout naturellement en plein de milieux de certains morceaux, et l'aspect mélodique ne choque finalement pas pour ce style musical. Le groupe pioche autant chez Terror, que Comeback Kid ou Misery Signals. Les compositions sont réfléchies, on sent un travail au niveau de la cohérence pour les différentes structures que représentent les morceaux. Certes, le niveau musical n'est pas des plus élévés, le quartet de Los Angeles reste avant tout un groupe de hardcore, qui joue vite et qui envoie des grosses rythmiques. Et c'est finalement ça qui fait la force du groupe, une base solide et bien exécutée, parsemée d'escapades dans différents univers musicaux.

The Ghost Inside trouve évidemment le moyen de placer des refrains fédérateurs (« Provoke »), quelques sing along ou encores des riffs typiquement NYHC. A certains moments, lors des passages rapides, on peut aussi penser à Poison the Well ou du The Destiny Program (ex Destiny), notamment au niveau des riffs mi HC melo, mi metal et de la grosse voix hargneuse et mélancolique du frontman.

Un groupe qui mériterait de se faire sa place sur la scène si vaste qu'est le hardcore, puisqu'il prend le risque de jouer la carte de l'originalité et de l'éclectisme musical (sans pour autant taper dans le Mister Bungle...). Une bonne découverte.
photo de Kurton
le 01/02/2010

1 COMMENTAIRE

Matt666

Matt666 le 01/02/2010 à 19:34:52

J'aime bien ce groupe... Ca envoie, c'est péchu, pas trop terror pour moi mais bon. Cool.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements