The Gotobeds - Blood / Sugar / Secs / Traffic

Chronique CD album (35:00)

chronique The Gotobeds - Blood / Sugar / Secs / Traffic

Aussi cons que bons les The Gotobeds.

 

Lorsqu'on fait quelque chose qui se rapproche du punk et que l'on a ce qui semble être de l'humour, il y a toujours le danger de virer au groupe "pouet-pouet".
Mais lorsqu'on ne manque pas d'esprit et de finesse, on en arrive à des résultats aussi sympathiques qu'inattendus.

Si la signature chez Sub Pop records ressemble déjà à un gage de qualité, c'est dès la première écoute que l'on peut confirmer toutes les réussites de cet album.
Bien au-delà des aspects techniques (à savoir ce que l'on abrège malencontreusement "prod'"pour se dégager rapidement de cette partie pourtant importante) qui sont indéniablement bonnes (Entendre par là : "rien de fou, mais tout de bien"), le groupe est charmant pour ses compositions.

Preuve qu'il n'est pas utile de se mettre en tutu avec un entonnoir dans le derche pour faire sourire sur une pochette, le titre de cet album "Blood Sugar Secs Traffic" rappelle inévitablement le nom d'un album des Red Hot : "Blood Sugar Sex Magik".
C'est ainsi, en quelques mots, que le groupe a donné le ton : rigolo mais pas trop. Cons mais pas trop. Pas hyper malins non plus : les mecs ne sont pas là pour faire la leçon.
Mais doués, ça c'est certain.

 

Pour se simplifier la tâche lorsqu'il faut poser des mots sur leur musique, on pourrait utiliser la pirouette qui sévit depuis 15 ans sur le web. En voici le mode d'emploi : 

Etape 1:  Citer l'essence principale de la musique des mecs. Là, en l'occurence, il faut dire du "punk".
Etape 2 : Coller au préalable le qualificatif "post-".
Etape 3 : Félicitations ! Tu sais poser une étiquette sur un groupe !

 

Post-punk. Voilà qui veut tout et rien dire. Pourtant cela résume bien ces mecs qui rappellent logiquement The fall pour son côté "old-school" et étrangement la modernité des multi-étiquetés de Titus Andronicus sur certains de ses riffs les plus énergiques.
Constamment dans l'équilibre aussi bien dans ses textes savoureux (qui mêlent plusieurs thématiques toutes abordées simplement mais efficacement) et doté d'un fabuleux sens mélodique, The gotobeds se reprend en moins de deux écoutes.

Avec des compos relativement courtes, du rythme, de la vie, des refrains à reprendre à tue-tête : le groupe semble être aussi "brûlant", "acide" que lisse et bon pour les popeux.
Décalé sans surjouer, le groupe est charmeur, charmant, plaisant, mais il nous pousse aussi à nous poser une drôle de question : "Et si on avait oublié ce qu'était un bon album de rock, tout simplement ?"

photo de Tookie
le 01/06/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

7 Weeks - All channels off
Obake - Mutations