S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Great Old Ones - "EOD: A Tale of Dark Legacy"

The Great Old Ones - "EOD: A Tale of Dark Legacy"
chronique The Great Old Ones - EOD: A Tale of Dark Legacy
9.5/10 0

écouter "The Shadow Over Innsmouth"

Acheter The Great Old Ones EOD: A Tale of Dark Legacy sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Black Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Searching for R. Olmstead
The Shadow over Innsmouth
When the Stars Align
The Ritual
Wanderings
In Screams and Flames
Mare Infinitum

 

Label : 

Season of Mist
Dans le même style :
Otargos - Xeno Kaos

Pour la troisième fois, les cinq bordelais de The Great Old Ones se sont emparés du chaos primordial bouillonnant sur lequel, au centre de l'univers, règne Azathoth, entouré de ses minions. Et pour la troisième fois, ils l'ont dompté et apprivoisé pour le mettre en musique et lui donner une forme euclidienne. Après le succès de Al Azif et de Tekili-Li, sortis chez les Acteurs de l'Ombre, le groupe est signé chez Season Of Mist pour ce EOD: A Tale Of Dark Legacy, nouvel hommage aux Grands Anciens et au panthéon créé par H.P. Lovecraft. Explorateur des plus noirs recoins de la psyché humaine, l'auteur de Providence sert une nouvelle fois de muse au combo.

 

Logiquement moins froid en terme d'ambiances que son prédécesseur, qui était consacré aux Montagnes Hallucinées (dont la majeure partie se déroule en Antarctique), cet album se veut plus radical, avec un côté post moins prononcé. Le talent du groupe réside en sa capacité à mêler Black Metal et longues plages instrumentales évocatrices. Chaque titre est une nouvelle (au sens littéraire) musicale, soigneusement construite, contant sa propre histoire, récits de la chute de simples mortels sombrant progressivement dans la folie face aux horreurs indicibles des divinités lovecraftiennes en alternant cavalcades épiques, construites autour de riffs légèrement dissonants, et furieuses à des passages atmosphériques comme sur "The Ritual" par exemple. S'ils installent l'auditeur dans des zones de confort auditif, c'est pour les musiciens un moyen de le prendre à contre-pied, de le déstabiliser et de la faire plonger. La passion pour les océans du groupe (qu'il partage avec les cultistes de Cthulhu) lui offre l'occasion de livrer une longue pièce épique, "Mare Infinitum".

 

Une fois de plus, le guitariste/chanteur Jeff Grimal s'est chargé d'illustrer ce nouvel opus par une de ses superbes toiles. La production est volontairement étouffée et poussiéreuse comme un vieux manuscrit de la bibliothèque de l'Université Miskatonic et est toute bonnement bluffante, parvenant à mettre en valeur les trois guitares qui déploient des trésors d'inventivité pour ne jamais ennuyer. Avec EOD: A Tale Of Dark Legacy enfonce le clou en plaçant le groupe parmi l'élite des formation extrême européennes, grâce également à de nombreux concerts et tournées sur tout le vieux continent.

photo de Xuaterc
le 13/02/2017

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 13/02/2017 à 12:39:13

Un disque qui a l'air Profond et qui doit foutre les Shoggoths (déjà fait celle-là mais chais plus où).

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Beastie Boys - Hot Sauce Committee Part Two

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017