The grit - Straight out the alley

Chronique CD album (28:57)

chronique The grit - Straight out the alley
C'est l'été ! Le temps parfait pour écouter des trucs frais, catchy, et pas prise de tête pour un sou. L'idéal donc pour découvrir ce nouvel album de The grit, groupe anglais mêlant punk, rockabilly/psychobilly, et même ska par moments.

Les compos s'enchainent et ne se ressemblent pas forcément, on sent que le groupe prends du plaisir à jouer et c'est contagieux. Je pense aux Clash en écoutant "Victim lives another day", mais d'autres grandes influences se font sentir, comme les maitres Rancid par exemple. On passe de titres punk ("This world") à d'autres complètement ska ("Tell me lies"), mais le pire, c'est que ça passe comme une lettre à la poste ! Et pourtant, je ne suis pas un fervent supporter du ska. Le psychobilly tient également la barre haute sur ce disque, comme l'excellent "12th floor", où des cuivres pointent le bout de leur nez (avec un excellent solo de trompette).

Ce "Straight out the alley" regorge d'instruments différents, outre les classiques guitare/basse/batterie : on a en effet le droit à des apparitions de Ukulélé, mandoline, cuivres (saxophone, trompette), accordéon, ... The grit se fait plaisir, nous font plaisir, et ces titres swingent comme pas deux. Bon, évidemment, certains titres sont anecdotiques : l'enchainement "Cash ya mind back" / "Lunatics" passe totalement inaperçu car trop convenu (punk/rockabilly sans originalité) ; mais la plupart du temps, on retient facilement les refrains et on se surprend à vouloir chanter avec Big Lou ! D'ailleurs, les refrains scandés sont légions ("Drink till you drop", véritable hymne ! Ou encore "Tell me lies"), et ne font qu'augmenter le capital sympathie de cet opus.

Bref, une bien bonne surprise que ce disque, totalement inattendue d'ailleurs. Si vous voulez un album pour chanter en choeur, ou une musique de fond parfaite pour la caisse quand il fait chaud, Straight out the alley est fait pour vous ! Par contre, les réfractaires à tout ce qui peut être rockabilly, passez votre chemin.
photo de Pidji
le 10/08/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements