The Haunted - Versus

Chronique CD album (39:03)

chronique The Haunted - Versus

Ces derniers temps, les frères Björler ont beaucoup fait parler d’eux avec la reformation d’ At The Gates. Ils ont cependant bien précisé qu’aucun album n’était prévu et que The Haunted restait la priorité.

 

Parlons maintenant du groupe en lui-même et de ce dernier album que tout le monde attendait au tournant. Effectivement le précédent opus « The Dead Eyes » (voir chronique ici) avait partagé les avis, dû à son côté plus expérimental. Mais ce "Versus" risque fort de rallier tout les fans de metal en général à la cause The Haunted, car la brutalité est de retour et on retrouve un Peter Dolving très énervé dernière son micro !

 

"Versus" commence fort, très fort, avec certainement le futur tube (si ce n’est déjà) de l’album : « Moronic Colossus ». Quel groove, quel feeling ! C’est impossible de rester statique sur un tel titre. Le combo reste fidèle à la bonne vieille structure couplet/refrain et c’est justement ce qui fait que les mélodies vous collent à la peau, et on ne peut s’en défaire ! On court vite chercher les paroles pour tenter de suivre les lignes de chants de cette première piste tellement celles-ci sont accrocheuses et entrainantes.

D’entrée, on sait que The Haunted a renoué avec un Thrash metal moderne, entrelacé dans leurs mélodies si légendaires. La voix du chanteur est toujours aussi impressionnante et variée : on oscille entre les passages thrash hystériques à la Slayer, voix plus hardcore et d’autres dans un registre plus progressif, chacun y trouvera son bonheur. D’ailleurs un morceau comme « Ceremony » dégage un groove qui me rappelle fortement l’esprit de Pantera, aussi bien dans la voix que dans les lignes de grattes.

Le seul petit bémol : si certaines parties nous scotchent par leur énergie, d’autres sont plus planantes et aériennes comme sur « Skuld » ; je trouve ça un peu chiant personnellement. Ce titre est là pour marquer une pause en plein milieu du disque vous me direz.

En ce qui concerne la prod’, c’est vraiment le summum. C’est encore une fois Tue Madsen ( Mnemic, Dark Tranquillity, Dagoba …) derrière la console. La grande expérimentation de "Versus" est son enregistrement en lui-même. Ici The Haunted a voulu faire la totalité des prises de son de façon live, et le rendu n’en est que plus spontané. On sent également que monsieur Madsen a fait joujou avec les effets de son à plusieurs reprises, comme sur « Ceremony » ou la fin de « Crusher ».

 

Un très bon album qui s’écoute en boucle sans problème et qui ne s’essouffle pas d’un poil au fil des titres, dont certains sont amenés à devenir de futurs incontournables du groupe. Une très bonne surprise pour moi, je le conseille à tout ceux qui ont été déçu par "The Dead Eyes" et à tous les autres metalheads également !

photo de Domain-of-death
le 20/01/2009

2 COMMENTAIRES

Finisterra

Finisterra le 20/01/2009 à 06:48:49

Yeah un putin d'album! headbang oblige!

mrfism

mrfism le 24/01/2009 à 23:07:32

un album dont on en fait plus d'aussi sincère

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Jeanne - I
Chronique

Jeanne - I

Le 14/08/2019

The Hammer - No Escape