The Kompressor Experiment - Douze

The Kompressor Experiment - "Douze "
chronique The Kompressor Experiment - Douze

L'idée des suisses de The kompressor experiment n'est pas dégueulasse : faire du stoner instrumental mêlé à du post-rock en laissant une bonne de psyché dans des compos à rallonge.

Pour certains cela ressemblerait à coller des morceaux d'ananas sur une pizza base tomate / jambon.
J'ai peut-être des goûts de chiottes, mais moi les pizzas dites "hawaïennes", j'aime ça.
Alors les mélanges un peu foireux sur le papier, perso, ça me botte bien.

 

Il y a d'ailleurs de bonnes choses dans cet album de 47 minutes (pour 5 titres).
Bien que le son soit un peu faiblard, il reste à double tranchant : un peu poussiéreux, cradingue mais pas trop, il correspond bien à l'atmosphère générale recherchée de l'album.
Le groupe fait d'ailleurs de bons essais de mise en ambiance avec, par exemple, un clavier comme sur "Hog in the fog".
Des airs très 70's avec l'effort de construire un rock progressif : The kompressor experiment enquille 5 morceaux en tentant d'être original et riche.

Original et riche... c'est le cas la plupart du temps. Malheureusement, à force de creuser, le groupe se prend parfois les pieds dans le tapis. 
La majorité des pistes manque un peu de "liant" : on a l'impression que les morceaux sont des assemblages de plusieurs petites idées qui produisent bien quelques étincelles mais qui ne prennent pas.
A cela s'ajoute parfois un faux rythme qui finira par achever les auditeurs les moins téméraires.

 

Des passages clinquants, quelques bons enchaînements, des morceaux avec une véritable ambiance, qui peuvent être des modèles de créativité : The kompressor experiment est pourtant assez inégal. Il en fait parfois trop comme pas assez et trouve péniblement son équilibre. 
C'est d'autant plus dommage que, sans être marquantes, la majorité des titres est au moins agréable à écouter et sans cesse à redécouvrir tant ces longs morceaux regorgent d'idées. Seule leur découverte te permettra de juger si ces dernières sont bonnes ou mauvaises...

photo de Tookie
le 24/03/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019