The meltones - EP 1

The meltones - "EP 1"
chronique The meltones - EP 1

"Jeunots" de la région parisienne, à l'histoire classique, mais cette fois porteuse, d'élèves de collège, puis de lycée, passionés de musique et ayant par conséquent décidé de former un groupe, les Meltones sortent, en prélude à un album prévu pour janvier 2011 et réalisé par Philippe Zdar, membre de Cassius et ayant entre autres oeuvré sur le dernier Phoenix, ce premier single.

 

On y décèle d'emblée un certain talent et si les compos du quartet sont encore influencées, l'allant du premier titre, "Don't stop breathing", et ses mélodies soignées, de même que son éclat pop, démontrent de belles aptitudes, laissant d'ores et déjà augurer d'un opus de belle facture. Le refrain, obsédant, porte le titre à un excellent niveau et suite à cette jolie entrée en matière, "Early colors", alerte, porteur de ces mêmes mélopées significatives, aux choeurs avenants, s'impose comme une autre réussite. On est ici en terre "british", mais on sent que Thomas Valencelle et ses collègues essayent de personnaliser leurs compositions.

 

Ils imposent en tous cas une énergie appréciable, qu'ils "breakent" adroitement sur ce morceau pour ensuite repartir plein pot, et une inspiration constante qui, si elle doit pour l'heure encore beaucoup à la vague pop-rock actuelle, débouche sur des réalisations probantes. "Dear leader" le démontre, en calmant légèrement le jeu pour mettre en exergue la belle maitrise par le groupe de cette pop aussi fougueuse qu'élégante. S'ils continuent de la sorte, les Meltones pourront briguer une place de choix dans la mouvance pop, et il nous sera alors offert d'entendre des morceaux jubilatoires comme l'est "Out & inside", dernier essai du single et parfaite combinaison entre rudesse et délicatesse, entre sensibilité pop et mordant rock.

 

Ce premier jet est donc prometteur et dès lors que la formation se sera entièrement affranchie de ses écoutes initiales, elle sera en capacité de s'imposer durablement sur le territoire français. Avec, en perspecvtive plus proche, la sortie d'un album dont on peut déjà affirmer qu'il nous régalera de ses sucreries pop-rock semblables à celle du EP décrit en ces lignes.

photo de Refuse to keep silent
le 04/01/2011

1 COMMENTAIRE

earone

earone le 30/01/2011 à 23:57:17

ce groupe est excellent, c'est le groupe français qu'on attendait depuis très longtemps, vivement l'album qui suivra ce premier EP

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Johnny Boy - Modern Idol
Wrong - Wrong
Chronique

Wrong - Wrong

Le 17/10/2016