The Meteors - Hell train rollin

The Meteors - "Hell train rollin"
chronique The Meteors - Hell train rollin

Plus de trente ans que les Meteors sont là, trente ans qu'ils perpétuent le même rockabilly bien destroy à l'énergie punk dévastatrice. Prolifiques (ce serait leur quarantième production ou quelque chose de ce style...) et créateurs d'un style bien à eux, entre les Cramps et la vigueur de la vague punk dans laquelle ils ont baigné à leurs débuts, les auto-proclamés rois du psychobilly prouvent avec ce nouvel album à la santé aussi solide qu'à leurs débuts que ce titre, si prétentieux qu'il puisse paraitre, n'est pas usurpé.

 

De "Never Stop The Hate Train", rageur et rythmé, sans fioritures, à ce "Psychobilly Number 1" en dernière position, éphémère et trépidant, ce sont plus de dix standards du genre que les anglais exécutent sans ralentir une seconde, si ce n'est de façon brève comme sur "Down And Dirty", et s'ils n'apportent aucun changement notable à leur répertoire, celui-ci est si fourni et si magistral du point de vue de son contenu qu'à l'image de formations telles que les Ramones ou AC/DC dans des styles différents, les Meteors retombent immanquablement sur leurs pieds. Ce faisant, ils sont su se constituer un public pas forcément très étendu, mais fidèle et acquis à la cause du groupe, effectuant en plus de cela des prestations scéniques ébouriffantes.

 

D'un point de vue discographique et comme le prouve cet opus bien-nommé, quantité rime avec qualité et le poids des années n'a aucune prise sur les musiciens, qui à l'occasion ornent leurs morceaux de petites touches originales (l'harmonica de "Devilbone Fugue").

Aussi productifs que les Cramps, à mon sens égaux en qualité, les Meteors mériteraient même une plus ample reconnaissance. Ils ont opté pour une certaine confidentialité, pour une attitude éloignée de tout esprit "marchand" ou visant à notoriété, et bien leur en prend, tant à l'écoute de cet opus sans défaut que du point de vue de l'éthique.

 

Très bon album donc, joué pieds au plancher et représentatif de l'identité de ses auteurs et de leur incontestable talent.

photo de Refuse to keep silent
le 31/10/2009

5 COMMENTAIRES

roudoudou

roudoudou le 25/02/2010 à 11:14:58

les meteors sont englais

roudoudou

roudoudou le 25/02/2010 à 11:16:34

anglais,pardon.

PSYCHOROCKAB

PSYCHOROCKAB le 11/02/2014 à 17:16:56

Effectivement ils sont anglais, mais, qui plus est, cet album ne vaut pas les premiers, les Meteors son mort en 1994 aprés le départ des membres culte qui l'ont fondé. RIP;

pidji

pidji le 11/02/2014 à 17:52:25

je corrige pour la nationalité !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 11/02/2014 à 18:20:56

Leurs derniers albums se sont orientés vers un son "western sataniste" plutôt bon. Pour le line-up, peu importe pour moi, P. Paul est tjrs là. Only The Meteors are Pure.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements