The Pilgrim - Walking Into The Forest

The Pilgrim - "Walking Into The Forest"
chronique The Pilgrim - Walking Into The Forest

The Pilgrim est le nouveau et 3ème projet actif de Gabriele Fiori, déjà guitariste-chanteur de Black Rainbows et de Killer Boogie. On retrouve d'ailleurs au sein de ce duo le batteur actuel de Black Rainbows, Filippo Ragazzoni. The Pilgrim est un groupe acoustique est personnellement je n'ai pas vraiment été étonné puisque Gabriele m'avait dit lors d'une interview à l'époque de Stellar Porphecy qu'ils étaient en train d'essayer des choses acoustiques avec Black Rainbows puis l'inédit « The Red Sky Above » et le monstrueux Pandaemonium sont franchement partis dans une autre voie, électrique et heavy.

 

Gabriele a fini par avoir envie de nous proposer cette musique acoustique, qu'il pratique assez assidûment dans la vie de tous les jours à travers ce nouveau groupe. On se dit que c'est tant mieux que Black Rainbows ait continué dans sa voie et que ce projet voit aussi le jour. La musique ici est bien évidemment souvent dépouillée parfois même juste en guitare-voix, et on se dit que c'est probablement une prise directe (« When I Call Your Name ») à d'autres moments c'est plus arrangé avec différents types de percussions, des voix doublées, des orgues et des synthés par moments spatiaux et même un solo de guitare électrique (sur le premier morceau, « Peace Of Mind »). Dans leur ensemble les chansons sont lentes plutôt dans une veine folk rock avec un côté psychédélique dû aux claviers (pour celles qui en ont).

 

« Peace Of Mind » est probablement le titre le plus « agressif » du disque, c'est un mid tempo avec de l'orgue et un solo à la guitare électrique. Suivent 3 morceaux très aériens et légers (dans le bon sens du terme) avec le très beau « The Time You Wait » et son orgue discret, l'aérien et relax « Sailor » qui finit par accélérer et s'alourdir un peu et « Dragonfly » avec son chant ultra doux doté également d'une accélération (avec l'apparition de la batterie) et un solo à la guitare classique. Le très court instrumental « Sunset In The Desert » (clin d’œil à Twilight in the Desert?) est ce qu'il promet, on est dans le désert américain avec ces percu et cette batterie fouettée. «  Brainstorm » est une reprise d'Hawkwind avec un tambourin qui marque le rythme mais aussi de l'orgue, des percu et logiquement quand on reprend les rois voire les inventeurs du space rock, des effet spatiaux. On repasse à du lent avec « Pendulum » et son clavier spatial et cristallin et le folk et tout simple « When I Call Your Name ». « Secrets », avec son chant assez haut, même si son début et lent et aérien, accélère avec des percu et est plus arrangé avec notamment plusieurs pistes de voix. La reprise de « Suite #2 » de Void Generator, groupe auquel Gabriele a participé est également plus arrangée avec clavier et guitares doublées entre autres.

 

Ce projet et cet album nous présentent une facette assez peu exploitée par Gabriele dans ses 2 autres groupes, on reconnaît bien sa patte (« Peace Of Mind » ou « Sunset In The Desert ») et ses goûts (les synthés par exemple ou juste le fait de reprendre Hawkwind). Les fans du bonhomme apprécieront, histoire de se reposer les oreilles après une écoute de Pandaemonium, les fans de rock fortement teinté folk également.

 

Walking into the Forest est disponible en CD digipak et vinyle (noir, jaune marbré de rouge, orange avec splatter et test-press)

 

photo de Papy Cyril
le 25/04/2019

1 COMMENTAIRE

Fifi le hippie

Fifi le hippie le 05/05/2019 à 19:04:27

Superbe album psych/folk !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements