The Solution - Communicate!

Chronique CD album (39:00)

chronique The Solution - Communicate!

Nicke Andersson a eu en projet de former avec Tony Slug de The Nitwitz, un groupe de reprises de The Sonic's Rendezvous Band qui finit par se concrétiser avec Scott Morgan lui-même (il est guitariste-chanteur du groupe américain), ça sera The Hydromatics qu'Andersson quittera au bout du compte assez vite, son planning personnel ne lui permettant pas d'ajouter un groupe, (Il participe néanmoins au premier EP du groupe).

En 1999 Nicke invite Scott Morgan pour enregistrer un 7'' avec The Hellacopters. Ledit single contient « Slow Down (Take a look) », reprise de The Sonic's Rendezvous Band (déjà groupe repris par The Hellacopters avec « City Slang » comme vinyl only bonus de Payin' The Dues et en 7'') et « 16 and a bullet » de la carrière solo de Morgan...

 

Les 2 gars, amateurs de soul, décident en 2004 de former un groupe de soul, au départ nommé Soulmover, ils adoptent au final comme nom The Solution. Le groupe outre Morgan (chant et guitare) et Andersson (batterie mais aussi guitare), contient un pianiste-organiste, un bassiste, une section cuivres et un chœur féminin ! Gros line up donc qui empêchera quasiment le groupe de se produire sur scène (mais ils ont fait tout fois quelques show).

 

L'album est très varié et alterne titres pêchus comme le tout premier « Get on Back », rapide avec son piano honky-tonk et son solo de sax... – les cuivres sont présents sur tous les titres d'ailleurs – et chansons plus cools comme les 2 suivantes, « I have to quite you », son vibraphone et son refrain entêtant (c'est le premier single tiré de l'album) et « My mojo ain't workin' no more », lent et très soul, sur lequel les choristes chantent le pré-refrain et une partie du refrain (et c'est le 2nd single).

 

On revient à du pêchu avec le mid tempo « Would you change your mind » mais ensuite c'est à nouveau du plus calme, déjà avec la ballade très moite, « Top of the stairs » avec sa basse et son orgue très en avant et puis la reprise de Tony Joe White, « Widow Wemberly » lente et rythmique, qui permet à Scott de nous sortir l'harmonica notamment pour un solo.

 

L'énergie marque son retour via un titre de rhythm'n'blues (le vrai, pas le style qui utilise frauduleusement ce nom) avec « Phoenix », suivi (alternance que je vous ai dit!!!) par une ballade blues soul, « She messed up my mind » et une reprise de Curtis Mayfield avec « Must be love coming down », soul à souhait et très colorée. Tout comme « Words » qui le suit.

 

On termine avec 2 titres assez pêchus avec le rock/soul « End of the day » et son chant mélancolique et le rhythm'n'blues rapide, « Soulmover » avec le regretté Robert « Strings » Dahlqvist (The Hellacopters, Thunder Express, Strängen) à la guitare solo.

 

Au final ce Communicate! est un super album mélangeant soul, rock, rhythym'n'blues avec du feeling à tous les étages, et l'ensemble est très varié (il le sera peut-être même trop pour certains). C'est typiquement le genre d'album qui aurait pu cartonner à grande échelle mais qui est probablement sorti un peu trop tôt (c'est-à-dire avant Amy Winehouse). L'amateur de musique 60's ou 70's peut y aller les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes, kif garanti !

photo de Papy Cyril
le 20/08/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements