Three Mile Pilot - The inevitable past is the future forgotten

Chronique CD album (53.21)

chronique Three Mile Pilot - The inevitable past is the future forgotten

Nous étions habitués, avec les rockeurs de San Diego, à une certaine qualité dans les productions, et attachés à un univers équilibré entre douceur, mélancolie et élans plus rugueux, le tout sur fond de morceaux fortement accrocheurs.

 

Ce nouvel album ne dérogera pas à la règle et nous sert douze morceaux qui font mouche, à l'image d'un "Still alive" gentiment allégorique, à la sensibilité pop fatale, ou de "Battle", animé par des claviers virevoltants et des guitares vigoureuses, en ouverture.

Même les morceaux doucereux ("Grey clouds", un "What I lose" en mid-tempo parfait) font mouche de par leur ambiance prenante, et on peut, parallèlement à cela, profiter de compos à l'allant décisif comme "Same mistake", qui parfait le début d'album.

 

Le faiblissement ne sera pas de mise ensuite, et cette alternance entre force et moments tempérés, superbement dosés, prévaudra jusqu'à la fin de ce joli digipack noir et blanc, sur un "The premonition" dénudé. Avant cela, le rock bourru de "Left in vain" ou "Days of wrath", peut-être bien le meilleur titre de ce nouvel ouvrage, auront, entre autres belles réussites, fait mieux que de confirmer la bonne tenue d'un groupe qui, décidément, gagnerait à être plus médiatisé tant ses sorties font régulièrement preuve de cohérence et se veulent complètes.

 

Excellent nouvel album donc, pour Three Mile Pilot, avec, en prime, le doux-amer magnifique de "What's in the air", antépénultième morceau de l'oeuvre en présence, de ceux qu'on se remet encore et encore, à l'image d'un opus diablement attachant.

photo de Refuse to keep silent
le 23/10/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Thick As Blood - Embrace
Kamera Obscura - Copycat