Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Throane - "Plus une main à mordre"

Throane - "Plus une main à mordre"
chronique Throane - Plus une main à mordre
9/10 0

écouter "Et Ceux En lesquels Ils Croyaient.. (Excerpt)"

Acheter Throane Plus une main à mordre sur Amazon

CD album CD album (46:07)

 

Style musical : 

Sludge Black Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Aux tirs et aux traits
Et ceux en lesquels ils croyaient
À trop réclamer les vers
Et tout finira par chuter
Mille autres
Plus une main à mordre

 

Label : 

Debemur Morti Productions
Dans le même style :
Uhl + Karcavul - Cancer Au Presbytère - Split K7

En plus d'être un illustrateur et un graphiste réputé internationalement (il a récemment réalisé les artworks pour Blut Aus Nord, Amenra...) Dehn Sora mène également le projet Throane, au sein duquel il se charge de tous les instruments et bien évidemment de l'aspect visuel.

 

Quand on connaît l'univers de l'artiste, et au regard du label, de la pochette et des titres des morceaux, on sait immédiatement que l'on ne va pas avoir affaire à un succédané de Motley Crüe. L'artiste nous plonge dans un univers des plus sombres, une immersion dans dans ambiances à la fois glaçantes, étouffantes et urbaine au travers d'un Dark Sludge blackisant. Mis-tempo, les rythmiques se font écrasantes, brutales et implacables, renfoncées par une production puissante et étouffante. Les progrès par rapport au premier album de Throane sont nets, que ce soit en matière de son, de composition ou d'atmosphères.

 

Tout est fait pour faire vivre à l'auditeur un véritable cauchemar monochrome. L'artiste y arrive dès les premières secondes de "Aux Tirs Et Aux Traits" pour ne plus le lâcher pendant toute la durée du disque. Le riffing est hypnotique et mise sur la répétition des motifs pour arriver à ses fins. Chaque titre possède sa propre identité tout en s’intégrant dans un tout cohérent, du fait de cette répétition. Le chant se ressent comme un chant désespéré continu, giclée de fiel en pleine face, concentré de haine et de malaise.

 

Le mauvais rêve prend fin après le long final de "Plus Une Main À Mordre" qui s'étire sur de longues minutes autour d'un riff de quatre accords. À la fois majestueuse et terrifiante, cette conclusion laisse, quand elle se termine, le pauvre auditeur hagard, les yeux qui clignent comme éblouis. L'expérience a été éprouvante, mais je dois avoir un côté masochiste.

 

photo de Xuaterc
le 02/11/2017

Note des commentateurs : 10/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Sam

Sa note : 10/10

Sam le 02/11/2017 à 20:48:37

à noter le featuring de Colin H. van Eeckhout d'Amenra (CHVE) sur le dernier titre (je mets 10, je peux pas faire autrement :) )

Xuaterc

Xuaterc le 03/11/2017 à 13:39:53

Merci pour la précision, d'autant que le featuring est de qualité

TheDiggingSquid

TheDiggingSquid le 06/11/2017 à 09:32:47

Enorme album, le son est massif !

Sam

Sam le 06/11/2017 à 13:05:07

Merci :)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Entombed - Wolverine Blues

Évènements

WOODBANG Fest à Ensisheim le 9 décembre 2017Winterfall night III à Tours le 8 décembre 2017In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018INTERVALS + Polyphia + Nick Johnston au Ferrailleur à Nantes le 26 novembre 2017