Treyharsh - When the sun sets in the East

Chronique CD album (54:31)

chronique Treyharsh - When the sun sets in the East

Formé en 2011 dans la rigueur tant climatique que sociale du Nord de la France, le quatuor TreyHarsh pratique selon ses dires un Dark Sludge, que l'on sent clairement influencé par son environnement. En 2013, il publie un premier album, Reverse, qui lui permet dans la foulée d'arpenter les scènes de sa région d'origine. Ce parcours se conclue fort logiquement par l'enregistrement d'un deuxième album, When The Sun Sets In The East, qui nous intéresse aujourd'hui. Voilà donc pour le contexte, P.P.O. pour les jeunes formations.

 

Passons aux choses sérieuses, au contenu de cet opus. Pour être totalement honnête, en lisant "Dark Sludge", je m'attendais plus à un Monarch-like. Que nenni! comme on dit dans les clubs de loto. On situe plutôt au niveau de l'école américaine, Mastodon en tête. Mais on retrouve également des influences NWOAHM (Lamb Of God, DevilDriver...), tout en conservant une patte française (ça n'a rien de péjoratif, au contraire).

 

La production manque un peu d'épaisseur, surtout au niveau des guitares, en particulier pour ce style, qui privilégie la lourdeur. Avec des riffs mélangeant Sludge, Thrash et Death, TreyHarsh propose un Metal sans concessions aux atmosphères sombres. Il ne fait aucun doute que le groupe joue avec passion et conviction mais est également indéniable qu'il souffre d'un déficit de personnalité. Une affaire cependant à suivre.

 

photo de Xuaterc
le 19/10/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019