Untel - Projections #

Chronique CD album (45:15)

chronique Untel - Projections #
Originaires de Dijon, les Untel ont commencé leur aventure musicale en tandem en 1998. Composé de Cyril et Baptiste le duo sort son 1er album en 2000, et c’est en 2009 que je découvre ce groupe discret dont je n’avais jamais entendu parler auparavant.

Depuis ses débuts, le groupe s’est muni d’un membre en plus, assigné à la batterie, et le combo a multiplié les sorties de disques, puisque la discographie est maintenant composée de 4 albums. Le dernier en date (2006) se nomme Projections # et c’est le seul que j’ai pu écouter, pour l’instant, mais vu la bonne surprise que fut l’écoute de cette galette il ne serait pas impossible que je parte à la recherche des albums précédents.

Pour faire simple Untel se trouve être un groupe de post rock – électro dirons nous, démuni de chanteur, mais étant donné la qualité de l’instrumentalisation, et de la richesse des samples parsemés au long de ces neuf titres, nul besoin de voix. Habile, entrainante et émouvante sont les qualificatifs qui vont très bien à la musique de nos trois dijonnais, évoluant dans un univers singulier, cotonneux et dans lequel s’entremêlent un tas d’émotions complémentaires et contradictoires. Leur musique flotte au dessus de la crête séparant la mélancolie de la plénitude, et impossible de prédire de quel coté l’ont va tomber ni à quel moment, l’on marche sur ce fil à l’aveugle guidé par nos sentiments et nos envies.

La musicalité du combo est très riche, les sonorités très travaillées, il s’en dégage une intensité remarquable qui aura vite fait de vous projeter dans un univers chaleureux, coloré et dans lequel on voudrait se nicher. C’est un univers propice a la contemplation de par ses rythmiques paisibles ou les percussions ne sont jamais agressives, les sons sont comme arrondis pour ne jamais agresser l’auditeur béat. Ce travail a pour effet de rendre l'album très accessible, les phases peuvent êtres compliquées, mais le tout ensemble est très facilement digeste et aucune resistance ne s'est faite sentir à l'écoute de cet album, même un public non averti pourrait se retrouvé séduit.

Même avec une prolifération de groupes dans ce style, Untel garantit son intégrité et sa singularité, en provoquant des ambiances atmosphériques très agréables. Il est tout de même curieux que ce groupe n’ait pas une popularité plus marquée que ca en hexagone, à l’écoute de la qualité de leurs compositions c’est assez surprenant, espérons que ces Projections # les aient projeté sur le devant de la scène !
photo de Biflam
le 27/09/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Skindred - Volume
Fleshdoll - Animal Factory