S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Vampillia - "Happiness Brought By Endless Sorrow"

Vampillia - "Happiness Brought By Endless Sorrow"
chronique Vampillia - Happiness Brought By Endless Sorrow
6,5/10 0

écouter "Winter Ash"

Acheter Vampillia Happiness Brought By Endless Sorrow sur Amazon

CD album CD album (6:03)

 

Style musical : 

Metal Extrême Bizaroïde

 

Année : 

2018

 

Tracklist :

Winter Ash
Back To.....
Ggggzzgggzzz
Hell PM

 

Label : 

Temple Of Torturous Records
Dans le même style :
Ex Eye - Ex Eye

Une blague récurrente sur Internet (quelle source d'info...) prétend qu'on ne devrait jamais balancer deux bombes nucléaires sur un pays, pour expliquer le paxon de bizarreries, conneries et autres japoniaiseries en provenance du pays du soleil levant. Et quand on regarde un peu de près Vampillia, il y a quoi lui donner raison. C'est sûr que ses membres ne boivent pas que du Nesquik au petit déjeuner. Rien que d'essayer de démêler le line-up et la discographie filerait la migraine au généalogiste de la famille Mayfair (ton grand-père est aussi ton oncle et ton cousin...); avec un effectif tournant autour de huit membres et des albums participation, des E.-P., une V.A.E. scénariste des Feux de l'Amour est nécessaire. Et décrire la musique pratiquée requiert plus d'agilité que pour monter un meuble en kit suédois.



Habituellement, je laisse les disque en provenance de la péninsule nippone (Sigh, Maximum The Hormone...) à d'autres, mais après m'être fait plaisamment bastonner par l'album de VMO, projet d'une grande partie des filles et gars de Vampillia, je ne laissais pas traîner longtemps la demande de chronique du dernier E.-P. en date du groupe. Bon, quatre titres, normal, pour ce format, mais six minutes et des bananes, me voilà quelque peu refroidi.



On a le droit à un vrai bordel musical, essentiellement BM mais de ce gruau, à peine commencé et déjà fini, émergent également des morceaux d’Électro, de Doom, de Musique Classique. Malgré leur brièveté, les morceaux ne sont pas si digestes et faciles d'accès, et du coup ne laissent pas le temps de comprendre complètement ce qui se passe. On se le remet, une fois, deux fois, et pendant ce temps Cromy n'a pas fini d'écouter « Jotunheim » de Moonsorrow. Et on se dit qu'on n'a pas eu tort, cet apéritif ouvre l’appétit pour l'album à venir, en espérant tout de même qu'il sera plus varié.


photo de Xuaterc
le 05/06/2018

Commentaires

cglaume

cglaume le 05/06/2018 à 10:11:06

'm'a l'air un peu tord-boyau-des-oreilles tout ça...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Random Monsters - We pretend it's all right

Évènements