Venosa + Nesseria - Venosa + Nesseria Split CD

Chronique CD album (23:18)

chronique Venosa + Nesseria - Venosa + Nesseria Split CD
Nouvelle production de Emergence records, ce split-cd 5 titres réunit les Rouennais de Venosa et les Orléanais de Nesseria. Un split 100% français donc, avec 2 groupes en devenir de leur scène respective.

On commence avec Venosa, qui évolue dans un registre screamo/rock mélodique, avec quelques touches post-hardcore notamment qui permettent d'allonger leurs morceaux au maximum et d'instaurer des ambiances différentes, allant du calme à la tempête. La voix du chanteur, plutôt aigue, peut ne pas plaire à tout le monde ; c'est l'effet "screamo"... Perso, je ne suis pas très fan, mais elle sonne juste et la musique rattrappe bien derrière : les riffs, mélodiques à souhait, sont plutôt bien foutus, et trottent dans la tête assez facilement. Leurs 2 morceaux s'appréhendent comme un tout, avec en première partie un titre énergique suivi du second plus "post-hardcore" comme je le disais plus haut, avec une partie très calme et une voix hurlée par dessus, qui se termine en beauté avec une explosion de guitares aux mélodies excellentes. Dommage que le son ne soit pas plus puissant.
On avait laissé Venosa avec un premier EP sympathique mais pas inoubliable ("A last trip to infinity"), mais il semblerait que le groupe se dirige vers la bonne voie.

Passons maintenant à Nesseria. Si vous suivez un peu la vie du zine COREandCO, vous savez que l'on apprécie la musique énervée du combo ; et c'est en toute logique que ces 3 titres résonnent à fond dans mes oreilles. Le groupe fait ce qu'il sait faire de mieux, un grind mélangé à d'autres styles plus hardcore, voire metal par moments ; on pense à Burnt by the sun, mais aussi à Converge (un riff de "Mornes plaines" fait vraiment penser à "No heroes"). Malgré toute cette énergie, le groupe continue dans son exploration des rythmes plus soutenus ("des vengeances de fiction"), avec brio : c'est lourd, lent, et ça explose ensuite sur une avalanche sonore monumentale. "Raaah Lovely" comme disait l'autre.

Les 2 groupes n'évoluent pas dans le même registre, mais se complètent finalement assez bien dans ce split. Venosa a peut-être trouvé son chemin de bataille, tandis que Nesseria continue de tout exploser sur son passage.
photo de Pidji
le 31/10/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements