Victim Of Fire - Become Ash

Victim Of Fire - "Become Ash"
chronique Victim Of Fire - Become Ash

Avec sa pochette trompeuse semblant cacher un groupe de HxC ou de Oï!, Victim Of Fire vient de Denver.

Quasi one man band de Austin Minney (rien à voir avec Bernard), le combo compte aussi le renfort de deux autres brailleurs sur certains titres. Pas besoin d'une longue dissection pour se rendre compte que Victim Of Fire joue, en fait, du D-Crust et le joue bien.

 

Assumant son héritage pas forcément original (écrire ici, les noms des groupes scandi 90's que vous préférez), le combo trouve son originalité dans les trois chants évoqués plus haut. Gutturale (limite death), plus écorchée ou sourde, les tessitures différentes des brailleurs brisent la monotonie d'une forme qui pourrait paraître convenue Car pour le reste, nous bénéficions d'un rythme D-Beat de bon aloi ou d'une furie quasi grind sur "No Consequence" reniflant rapidement les pieds verruqueux de Nails.

Le one man gang sait aussi se ralentir et s'alourdir en se faisant groovy à grand renfort de bonnes saccades rythmiques ("Void"). Peu de lignes mélodique se glissent dans le bouzin, à part sur le titre "All Become Ash" aux relents un poil néo et au solo très métallique.

Bon allez, on ne va tartiner trois pages pour se la raconter, on est pas sur... ailleurs et puis c'est du D-Crust quoi !

 

En considérant que cette plaque est l’œuvre d'un seul homme en total DIY, on ne peut que respecter le boulot abattu sur ces dix titres pas révolutionnaires mais redoutables malgré tout.

photo de Crom-Cruach
le 09/09/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019