Wardruna - Runaljod - Ragnarok

Wardruna - "Runaljod - Ragnarok"
chronique Wardruna - Runaljod - Ragnarok

Kvitrafn est un homme très occupé. Surtout depuis la sortie de Runaljod - gap var Ginnunga aux premiers abords. Entre Wardruna, les prestations en solo, Skuggsjá, l'apparition dans la série Vikings, des featurings à droite à gauche (Kosmopolis Nord de Solefald par exemple), il ne semble jamais s'arrêter. Quand on regarde,en arrière sur sa carrière pré-Wardruna, sur ses activités au sein de la scène BM de Bergen (Det Hedenske Folk, Bak de Syv Fjell, entre autres), on réalise qu'on a affaire à un vrai boulimique de travail, mais qui propose toujours des musiques de qualité. Runaljod - Ragnarok, comme son nom le laisse entendre, est l'ultime partie de la trilogie Runaljod entamée il y a 7 ans.



Dans le prolongement musical des deux précédents volets, cet opus ne réinvente pas le style développé jusqu'à présent. Aussi, je ne détaillerai pas par le menu la musique du projet, pour cela, je vous laisse jeter un œil ici, sur l'avis éclairé de notre spécialiste en coutumes vikings.



Récit du combat final entre géants et Ases, Ragnarok est logiquement plus sombre dans l'ensemble que ses prédécesseurs, se concentrant sur les huit dernières runes, achevant ainsi le cycle entamé en 2009. L'usage de cuivres renforcent ce sentiment, leur son si particulier créant naturellement une sensation de noirceur. Depuis Yggdrasil, Gaahl a quitté le groupe, pour se concentrer sur Gaahls Wyrd, mais son absence n'a pas eu de réelle influence que la composition de l'album, cette dernière étant le fruit quasi exclusif de Kvitrafn qui a commencé à assembler les premières idées dès 2003. Une fois de plus, le travail sur les vocaux est remarquable, tout en finesse et variété, à la hauteur de la recherche sonore. Le musicien a même fait appel à sa propre progéniture et à une chorale d'enfants, en complément de la fidèle Lindy Fay Hella.



Loin des canons et standards musicaux habituels, la musique de Wardruna est une expérience qui se vit et se ressent plus qu'elle ne s'analyse, support de rituels vikings, de cérémonies shamaniques, propre à l'entrée en transe. Je suis curieux de savoir où Kvitrafn va porter son projet, pour éviter la redite avec cette trilogie, qui a placé la barre qualitative très haut.


photo de Xuaterc
le 18/10/2016

5 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 18/10/2016 à 12:38:19

J'attends sa sortie pour pouvoir en profiter.

Xuaterc

Xuaterc le 18/10/2016 à 13:00:25

Les promo en streaming, c'est pas la joie...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/10/2016 à 10:20:15

Je sens que la famille a trouvé sa nouvelle bande son pour se rendre en camp à la saison prochaine.

Xuaterc

Xuaterc le 21/10/2016 à 10:49:10

Je ne suis pas très content de cette chro, c'est pas ce que j'ai fait de mieux, mais cet album déboite.
Il faudrait que quelqu'un se penche sur le premier histoire de...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/10/2016 à 11:31:45

Ben décrire la musique de Wardruna, comme on l'a dit tous les deux, n'est bien fastosh... Et puis on ne peut pas sortir des jeux de mots bidons tous les trois lignes, comme j'affectionne, le groupe ne fait pas rire. J'ai découvert le groupe avec le premier mais qualitativement, il est en -dessous. Là, les cuivres apportent un gros plus. L'album se rapproche un peu de ce qu'a pu pondre un combo comme Dead Can Dance à l'aune de ma faible connaissance de ces derniers.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019