Wedge - Killing Tongue

Wedge - "Killing Tongue"
chronique Wedge - Killing Tongue

Wedge est un trio allemand qui déclare jouer du retro rock, à l'écoute de leur excellent précédent album, on ne pouvait pas en douter. Le groupe a vraiment pris son temps pour sortir ce 2ème album avec une attente de près de 3 ans et demi. Wedge est un power trio qui a la particularité que son bassiste, David Götz, et également l'organiste du groupe, il joue même des 2 instruments sur scène, et il faut bien avouer que l'orgue a une vraie place dans la musique ici présentée.

 

Wedge joue donc du rock influencé par celui de 60's et des 70's des noms comme Deep Purple (avec des solos d'orgue gras, forcément), Led Zeppelin ou les Doors sautent aux oreilles mais on n'est pas dans la copie ici... On peut ajouter à tout ça une dose de groove soul-funk sur certains titres (« Lucid » fait par moments, un peu penser à « Higher Ground » de Stevie Wonder, ou encore un passage de l'excellent et polymorphe « Push air »), du rhythm'n'blues (le vrai pas le R'n'B) sur l'excellent « Alibi » ou encore du rock sudiste (le solo de « Tired Eyes »).

Wedge n'hésite pas à ajouter quelques instruments de plus comme des percussions, du guiro (« Quater to dawn »),  des bruits de chaînes très rythmés et de la cloche (« Tired Eyes ») ou encore de l'harmonica sur « Push air ».

 

Le groupe a un propos vintage mais varié à la manière des Grands-Anciens, les différents morceaux sont bons. On sent que le groupe ressent fortement ce qu'il joue, qu'il joue une musique vraie, qui ne triche pas. Qui aime la musique de 70's et de 60's devrait jeter ses deux oreilles sur ce très bon disque (et sur le premier aussi si ce n'est pas encore fait), il n'y aura que du miel pour ses cages à miel ! Et cet album laisse un très bon goût sur la langue !

 

Killing Tongue est dispo en CD et vinyle (limité blanc, ou noir).

photo de Papy Cyril
le 23/01/2018

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements