Welldone dumboyz - Welldone dumboyz

Chronique CD album (33:02)

chronique Welldone dumboyz - Welldone dumboyz
Welldone dumboyz, ou comment gérer son groupe en DIY et réussir à faire parler de lui quand même ?
Bon, tout n'était pas bien parti entre nous (incompréhension de la démarche initiale, blahblah) mais tout est rapidement rentré dans l'ordre, et c'est une belle histoire d'amour qui existe entre COREandCO et le groupe désormais (comment ça, "vendus"?).

Enfin bon, c'est bien joli tout ça, mais histoire d'amour ou pas, si l'album est pas bon, il faut le dire. Mais j'ai beau chercher, désolé, rien de mauvais ne me vient en tête. Ce son cradingue, qui pourrait être décrié, sied parfaitement à l'ambiance proposée par le groupe (quoique l'énorme souffle des micros peut être gênant parfois quand on écoute le disque trèèès fort) et confirme tout le talent des dumboyz à faire de la noise bien baveuse, étrange, et anticonformiste à souhait.

"We kill your local heroes" annonce la couleur dès le départ : on n'est pas là pour rigoler ! Si on écoute ce groupe pour la première fois, le démarrage du disque pourrait faire penser à un album rock conventionnel, mais cette sensation ne durera pas... Les belfortains s'amusent ensuite à partir dans des délires bien à eux ("The hole" limite flippant suivi d'un "Bloody green" annonçant la fureur des cachalots juste après) ; on pourrait presque croire à de l'improvisation, mais tout est réellement conçu pour vous en foutre plein les esgourdes. Les garçons fous aiment jouer un rock noisy dans tous ses états, sous acide, qui n'est pas à mettre entre toutes les mains."Colossus blue goliath" est d'alleurs là pour nous le prouver, titre lourd et puissant de 6 minutes ponctué d'interludes plus calmes, avec une basse bien présente qui a d'ailleurs la part belle tout au long de l'album.

On termine avec un "Well done dumboyz thank you" ; c'est pas moi qui le dit, c'est le groupe lui même dans cette ballade d'une minute, avec cette voix de crooner sur gratte sèche. Amazing.
Si en plus de tout ça, je vous dis que l'objet est vendu dans un beau digipack fait maison, je crois que vous n'avez plus rien d'autre à faire que de vous précipiter à acheter ce disque !

PS : je crois que j'ai eu le plus bel exemplaire promo, avec cette pochette découpée dans un paquet de frosties, la classe !
photo de Pidji
le 15/03/2010

1 COMMENTAIRE

el gep

el gep le 18/03/2010 à 22:50:58

Signalons que le superbe poster visible ici en visuel a été gentiment concocté par Patrick Jannin.
Ses oeuvres, ici:
http://www.patrickjannin.com/

Ça déboîte de la chatte, passez-moi l'expression et c'est pas pour les pleureuses.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021