S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Wyatt E - "Exile to Ben Neharot"

Wyatt E - "Exile to Ben Neharot"
chronique Wyatt E - Exile to Ben Neharot
8/10 0

Acheter Wyatt E Exile to Ben Neharot sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (38:38)

 

Style musical : 

Doom/Post-rock

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1/ Nebuchadnezzar II
2/ Ode to Ishtar

 

Label : 

Shalosh Cult

 

Lieu d'enregistrement : 

Liège, Belgique
Dans le même style :
Subrosa - More Constant Than The Gods

- We write music for Gods -

 

 

Rien ne sera épargné pour l'observateur qui se lance dans l'épopée de vous refléter les ambitions de Wyatt E. Titulaire d'une bio famélique – en gros, si vous n'habitez pas Liège, il y'a peu de chances, que vous puissiez situer les membres du groupe - le trio défend pourtant un propos millésimé.

 

Exile to Beyn Neharot, est le second opus d'une série qui va compter dix épisodes, avant de retourner dans les limbes originelles. D'une longueur que ne renierait pas un Rorcal ou un Celeste, c'est dans les travées d'un psychédélisme sombre qu'évolue le combo. Ceci dit les amateurs de Post-Rock à la Godspeed You ! Black Emperor trouveront leur compte.

 

Wyatt E développe un voyage cérébral, entre gris clair et noir profond comme le laisse supposé l'artwork du vinyle. On sent ici que chaque note a son importance, le groupe prend son temps à bon escient et au final les 40 minutes nous extraient facilement de toutes les distractions possibles. Long, intense et jamais démonstratif, c'est encore plus rare pour le souligner. Cette particularité renforce le propos du trio.

 

Ce disque aurait pu sortir à la fin des années 80, dans les bacs  musiques de films, dans le rayon suspense et oppressions. « Nebuchadnezzar II » a le bon goût d'être accessible par son ambiance cinématographique, ressentie chez John CarpenterLa puissance va de pair avec la langueur des morceaux, nul doute que le trio doit exalter sur scène dans leur transe crépusculaire. « Ode to Ishtar » plus groovy et orientalisant appuie cette impression, cette originalité.

 

Pour brouiller les pistes, l'opus sort chez le label occulte germano-israëlien Shalosh Cult en multiple formats.

 

- We write music for Gods - qu'ils disaient...

photo de Eric D-Toorop
le 10/09/2018

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Kazadrek

Sa note : 8/10

Kazadrek le 23/09/2018 à 18:04:50

Une super découverte ! Merci beaucoup ! Personnellement je suis beaucoup plus en immersion avec la première piste que la deuxième, mais ça reste très qualitatif ! Un achat prochain pour moi (Si les frais de port diminuent un jour en passant par le bandcamp :( )

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Red Chord - Fed Though The Teeth Machine

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018