Your Demise - Ignorance Never Dies

Chronique CD album (43:29)

chronique Your Demise - Ignorance Never Dies
On a des fois du mal à croire qu’un groupe comme Your Demise a commencé comme groupe de reprises de Suicidal Tendencies. En effet, depuis 2003, année de création du groupe, il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts, comme qui dirait ! Parce que là, on a plutôt affaire à du HxC new school qu’on a nourrit au NYHC durant l’enfance ( à mon avis, il devait y avoir du Sick Of It All dans le bol de céréales, le matin )… Et …Qui nous réserve son lot de petites surprises pour agrémenter ce disque… mais je m’expliquerais plus tard !

Pour commencer, nous avons le droit à un "Ignorance Never Dies" en guise d’ouverture, et d’intro au titre "Burnt Tongues". Ce premier a la bonne idée de ne pas être une banale intro sans intérêt : elle fait bien monter la mayo et nous transmet qu’on va s’en prendre une dans pas longtemps… et ça rate pas. "Burnt Tongues" démarre en trombe et là on se dit que ça doit bastonner sévère dans un pit quand le groupe interprète ce titre. Et c’est comme ça sur la plupart des titres, qui dégagent une énergie très communicative, qui comme dit dans le premier paragraphe, flaire bon le Sick Of It All ( "Dreaming Of Bieleving" ; "The Clocks Aren´t Ticking Backwards" entre autres). Le groupe fait le choix de mélanger subtilement HxC new school, l’énergie et la production qui l’accompagnent avec le NYHC, l’énergie qu’on lui connait, de façon équilibrée.

Sinon, la production… que dire, c’est très propre, mais sans l’être trop, et c’est une qualité non indéniable de l’album ! La batterie envoie un sacré son, la basse est clairement identifiable, ce qui rajoute beaucoup à mon humble avis, et les guitares ont un son acéré qui allié au reste… donne une bonne équation !

… Et maintenant, si vous avez bien suivi, vous vous demandez ce que vient faire en plein milieu du deuxième paragraphe ce terme ci : "la plupart"… Je m’explique : A force de trainer avec les gars d’Enter Shikari, les messieurs de Your Demise ont décidé de nous gratifier de morceaux typés dub, électro. Ils disséminés ça et là dans l’album, qui plus est, sans aucun message préventif ! Autant vous le dire de suite : ça vous surprendra… Après, ce sera une question de gout. Certains diront que ça donne un peu d’air à tout ça ( parce qu’à coté… il faut l’avouer, c’est du sans concessions ) et qu’un peu d’électro, bien foutue, ne fait jamais de mal. D’autres trouveront que ça n’a rien à faire là… tout simplement.

Voilà pour l’intermède électro… et sinon que peut on rajouter ? Que pourrait on dire afin de rassurer les réfractaires aux musiques électroniques ? … Que ces morceaux incriminés ne représentent que trois d’entre eux, et que le reste est de très bonne facture, fidèle au Hardcore, tout simplement.
photo de JiBrest
le 18/12/2009

3 COMMENTAIRES

Matt666

Matt666 le 19/12/2009 à 11:01:32

Salut ! Pas mal ! C'est assez old to new school, bon mélange. Le premier "vrai" titre a un coté pantera au début, avec la basse très présente je trouve...
Par contre ton lien myspace amène au blog du groupe !

JiBrest

JiBrest le 19/12/2009 à 14:56:55

En effet, je corrige ça. Merci !

JiBrest

JiBrest le 19/12/2009 à 15:00:07

à noter également que c'est George Noble qui assure les vocaux sur cet album, et non Ed McRae, qui vient juste d'arriver dans le groupe !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019