Youth Avoiders - Relentless

Youth Avoiders - "Relentless"
chronique Youth Avoiders - Relentless

Et une gourmandise Punk de plus signée Youth Avoiders avec son enthousiasmant Relentless sorti sur Destructure Records. Ce dernier est tout simplement irrésistible pour qui aura la décence de reconnaître le feeling et la fraîcheur incontestable du groupe. Empreint d’une frénésie débordante de générosité, ce Relentless fait l’effet d’un décrassage hyper flatteur pour nos oreilles, un peu à la manière du Shadows de Terrible Feelings il n’y a pas si longtemps. Le groupe nous rappelle à quel point le keupon, au delà du poncif spectaculaire du « No Future » et de son nihilisme markété, c’est surtout beaucoup de Vibes positives ; paroles et thématiques abordées sur Relentless exclues.

 

Des guitares toujours aussi véloces, mélodiques et clinquantes, avec un Riffing captivant de simplicité. Une batterie à dominante de Poum-Tchak/Poum-Tchak et qui impose à ses petits camarades un tempo réclamant de la fermeté et de l’endurance dans l’poignet. Je ne vais pas m’éterniser sur cette chronique et m’exécuter à la manière des Parisiens de Youth Avoiders : La tête dans l’guidon, le vent dans l’dos, et le braquet sprinté. Les titres s’enchainent à une vitesse digne de ce que peut envoyer une formation Hardcore. Même bien arrimées, les cordes des trois Grattes molles, montées sur du 6/30douze1/2 sont soumises à rude épreuve. Pas un temps mort sur le Skeud, une Tracklist Tubesque portée par une envie commune d’en découdre. On pense instinctivement à Terrible Feelings, The Minutemen, Jodie Faster ou encore The Hives en écoutant cette bouffée d’air frais qu’est Relentless. Si le Street, la Oi, le Punk-Rock et le Hardcore avaient chafouiné ensemble lors d’une soirée arrosée d’Picon, nous aurions obtenu un cocktail d’anthologie qui répondrait au doux nom de Relentless.

 

Une affection toute particulière pour le chanteur de Youth Avoiders, qui s’arrache au chant avec l’humilité d’une voix vraiment Raw et dont les harmonies font vraiment l’Taf pour nous galvaniser. Ce groupe dans l’ensemble respire l’humilité, la voix du chanteur en tête. Une voix d’ailleurs très typée Kilmister, surtout sur le titre marathon qu’est « Ohaguro ».

 

Pour finir, si les Parisiens de Youth Avoiders devaient se réclamer d’une philosophie – autre que la DIY – peut être que la suivante leur siérait : 

 

« Vite fait !! Très bien fait !! ».

 

 

photo de Freaks
le 05/06/2018

4 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 05/06/2018 à 07:44:16

J'adooooooooore. Ce disque est excellent, tout simplement.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/06/2018 à 10:37:18

Ok ça on est d'accord c'est du punk.

FullSail

FullSail le 05/06/2018 à 18:45:19

Wow. Merci pour la découverte, c'est un bijou ! Deux écoutes consécutives au compteur et la troisième arrive.

pidji

pidji le 05/06/2018 à 21:01:43

Ah oui, on devient addict très rapidement !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...