HELLFEST 2019

HELLFEST 2019  (dossier)
 

 

Eternelle rebelle face à cette ère de l'immédiateté, la rédaction de COREandCO attend toujours l'automne voire les prémices de l'hiver pour te proposer son report du Hellfest. La voilà notre marque de fabrique ! Cela nous laisse aussi le temps de digérer ces jours "pleins" et de prendre un peu de recul, loin de l'excitation du festival ou de la fameuse dépression qui s'ensuit.
C'est aussi avec le recul sur plusieurs années que l'on peut apprécie celui-ci, puisque nous fréquentions le Hellfest quand il portait encore son nom de jeune fille : le Fury Fest.

Cette quatorzième édition (un bon cru, clairement) aura été celle de Manowar, finalement plus marquant par son absence que s'il était monté sur scène. Mais ce fut aussi un long weekend durant lequel se sont succédés tout un tas de concerts plus ou moins mémorables pour une partie de la rédaction sur place. 
Sers-toi une tasse de Benco bien chaude, enveloppe-toi sous un plaid, on t'offre une lecture qui te rendra nostalgique de cette parenthèse de trois (ou quatre !) jours dans ta vie "normale", si tu as eu la chance d'y être. (Et si ce ne fut pas le cas, nous saurons te frustrer un peu plus avec nos articles). Voici les reports de :

Margoth (vendredi - samedi - dimanche
Cglaume (vendredi - samedi - dimanche
Tookie (vendredi - samedi - dimanche)

Si tu as la flemme de lire, tu peux toujours regarder les belles images de Fred faites avec son gros engin.
Sache aussi que tu peux (re)lire l'interview de Pidji (faite en terre Clissonnaise) avec Daughters ici, et celle de Margoth avec Dead bones bunny par là.

Bonne lecture !

 

 

photo de Pidji
le 28/10/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements